AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le maire passe une annonce
Bienvenue sur Broken Arrow! I love you Nous sommes ravis de votre présence!
REOUVERTURE DU FORUM! LES NOUVEAUTES DANS LES ANNONCES I love you

Partagez | 
(thea) ✥ another day, a different dream perhaps

avatar

the liar

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 19/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 138


∞ DOUBLE COMPTE : oz caufield

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Sam 19 Avr - 23:12


moïra theodora "thea" riddle
is it mad to pray for better hallucinations

ain't no sunshine
>Ain't no sunshine
Erik Miller est mort. Comment tu as réagi à cette annonce ?  ➸ 'Merde, est-ce que ça veut dire que je vais devoir retourner à l'hôpital psychiatrique ? Est-ce que je vais devoir partir et ne plus jamais revenir ?' J'ai paniqué en quelque sorte. Après tout, c'était lui qui m'avait redonné ma liberté. D'accord, pas spécialement pour de bonnes raisons. Alors, oui peut-être qu'égoïstement, je n'avais pensé qu'à moi et ce que j'allais devenir lors de cette annonce.
Mourir ou le servir. C'est l'ultimatum que t'as donné Henry Cliveland. Tu as choisis quoi ? Vivre je parie ? Oui mais à quel prix ? Tu te sens vraiment prêt à le servir au péril de ta vie ? ➸ Pas spécialement. Mais je n'ai pas envie de mourir. Donc, je suis toujours à ses services. Enfin pour le moment, comme il sait que je me suis fait en quelque sorte attraper par cette agence secrète. Alors je fais la taupe. Ils pensent que je suis une de leur recrue. Et à chaque information que je peux avoir, je les donnes à ce nouveau maire. Cela ne me plait pas forcément, mais entre ça et mourir, je préfère être une taupe.
Toute la situation à changer, le futur de Belfast et de ta vie, tu l'imagines comment ? ➸ Un combat pour la survie. Entre le fait de ne pas décevoir ce nouveau maire au risque de mourir, et de ne pas me faire prendre par le directeur du F.S.A.B pour les même raisons. Ouais, ma vie va se résumer à un combat pour la survie.
nom ➸ Riddle. Le nom de mon père. De mon vrai père. Et non de cet imposteur. Après le remariage de ma mère, j'aurais pu très bien changer mon nom de famille. Je ne l'ai pas fait. Déjà parce que je ne voulais pas qu'on m'associe à cette ordure. Et qu'ensuite je ne voulais pas qu'on m'associe à cette pourriture. Absolument hors de question. prénom(s) ➸ Moïra. Une idée de mon père. Pour je ne sais quelle raison, il a bien pu trouver que c'était une bonne idée de me nommer comme les Moïres. Enfin j'aime bien mon prénom. J'aurais aimé le garder un peu plus longtemps. Quant au Theodora, c'est une idée de ma mère. Elle voulait que j'ai le prénom de mon père (Théodore) et la féminisé, ce qui a donné Théodora. A vrai dire, je l'aime encore plus que mon premier prénom. Peut-être parce qu'il me rappelle mon père. surnom(s) ➸ Théa, qui est un simple diminutif de mon deuxième prénom. Ou à la rigueur Teddy C'est les seuls surnoms que j'accepte. Oui, parce que je déteste qu'on me donne des surnoms. Je trouve ça d'une niaiserie pas possible. âge ➸ Vingt-et-un ans. La majorité internationale. En tout cas, c'est que dit ma carte d'identité.   date et lieu de naissance ➸ 21 Juin 1994, c'est-à-dire le jour du solstice d'été. Le jour le plus ensoleillé de l'année. Du moins, de cette année-là. C'est ce que ma mère n'arrêtait pas de me répéter. Et je suis née ici-même, à Belfast. nationalité ➸ Irlandaise; puisque je suis née dans ce pays. origines ➸ Irlandaise, puisque mes deux parents le sont. Mais j'ai aussi des origines Suédoise du côté de ma mère, par mon arrière grand-père si je me souviens bien. occupation ➸Je suis actuellement étudiante en criminologie. Ça me plait bien, même si je ne suis définitivement pas l'étudiante le plus douée de la promo. Et puis, il faut dire aussi que j'ai légèrement choisi ce cursus au hasard. orientation sexuelle ➸ hétérosexuelle du moins pour le moment. Je n'ai jamais essayé avec une fille. Et puis ça ne m'attire pas plus que ça. statut civil ➸ Célibataire et je le vis très bien. Je n'ai pas besoin d'une distraction tel qu'un petit-ami pour le moment. Et si j'en avais besoin d'une - de distraction - je m'achèterais plutôt un chaton ou un chiot. caractère ➸ observatrice ✥ impulsive ✥ énergique ✥ bornée ✥ indépendante ✥ manipulatrice ✥ loyale ✥ extrêmement rancunière ✥ méticuleuse ✥ menteuse ✥ reconnaissante ✥ colérique ✥ rusée ✥ capricieuse ✥ tolérante ✥ curieuse ✥ souriante ✥ pessimiste ✥ rêveuse ✥ rabat-joie.

01. Fille unique, j'aurais pu être traité comme une princesse, mais ce ne fût pas le cas. Bien sûr, mes parents m'ont choyé, mais ils n'en faisaient pas trop pour que je devienne une petite princesse capricieuse. ✥ J'ai une cicatrice sur l'épaule gauche. Non, ce n'est pas une marque d'un de mes combats pour le Maire. C'est une cicatrice que j'ai eue à cause de mon beau-père. Il m'avait contre un miroir un peu trop violemment et je me suis blessée, ce qui a laissé cette marque. ✥ 02. J'ai peur de l'eau et ça à cause d'un accident idiot quand j'avais six ans. Alors qu'on était à la piscine avec l'école, un de mes charmants camarades de classe m'a poussé dans le grand bassin. A cause de la panique, j'ai failli me noyer. Aujourd'hui, il est rare que j'aille me baigner. Enfin je peux entrer dans l'eau, mais je reste là où j'ai vraiment pieds. ✥ 03. Je suis allergique aux pommes. Enfin ... C'est assez bizarre comme allergie, puisque je peux manger de la compote par exemple, mais pas de pommes normales. ✥  04. Quand je suis en mission pour le maire je suis déguisée. Enfin ... Je porte qu'une perruque (et de temps en temps des lunettes) pour éviter qu'on me reconnaisse assez facilement. Et il se trouve que dans ma chambre, j'ai une collection assez impressionnante de perruques. ✥ 05. En parlant de collection impressionnante, il y a en une autre qui se trouve dans ma chambre. Ce sont mes livres. J'en ai tellement, qu'il n'y a plus de place dans ma bibliothèque et que je suis obligée de ranger certaines dans mon armoire. ✥ 06. La première chose que j'ai fait en sortant de l'hôpital est d'aller manger dans un fast food. Et je peux vous dire qu'après avoir été obligée de manger cette chose qui sert de nourriture, un repas dans ce genre peut vraiment ressembler à un repas d'un restaurant cinq étoiles. ✥ 07. Je n'ai jamais tué personne, sans doute blessé grièvement, mais donner la mort ce n'est pas mon truc. D'accord, je travaille pour le maire, mais ça ne veut pas dire que je suis une psychopathe. ✥ 08. Dès fois j'ai l'impression de n'être jamais sorti de l'hôpital psychiatrique. Sans doute parce que mon 'tuteur' est l'un de médecin qui travaillait là-bas et qui me suivait. ✥ 09. Je déteste regarder des Disneys. En fait, je déteste regarder des films à l'eau de rose. Je trouve ça niais et je déteste ça.
pseudo/prénom ➸ jelly slug / anaïs. âge ➸ vingt-et-un ans. comment as-tu connu broken arrow ➸ par une rousse    comment trouves-tu le forum ➸ toujours aussi horrible   . un dernier mot ➸ je vous ai déjà dit que j'étais faible ? Arrow.

you have failed this city
Plus qu'une minute. Rien qu'une petite minute. Ce n'était rien. Je pouvais le faire. J'étais bientôt arrivée. Je courais le plus rapidement possible en direction de l'école. Je devais être vraiment très proche. A une rue peut-être. Je m'étaise mise à courir encore plus vite lorsque j'entendis la sonnerie retentir. Pour l'entendre je ne devais plus être trop loin. Pourquoi mes parents ont décidé de me changer d'école. J'ai toujours trouvé cette idée stupide. J'entrais en courant de le bâtiment. Il y avait encore des élèves qui n'étaient pas encore rentrés dans leur salle. C'était bon signe après tout. Je sortais rapidement un papier de ma poche. Mon emploi du temps et il indiquait que mon premier cours avait lieu dans la salle 204. Génial,en plus la salle était à l'étage. Peut-être qu'avec un peu de chance le professeur ne serait pas encore là et mon arrivée ne se remarquerait pas. Oh, mais j'avais oublié ! La chance n'est absolument pas mon amie aujourd'hui ! J'étais dans le couloir du deuxième étage, cherchant ma salle. Je passais à toute vitesse devant les salles. 201.202.203. Et la 204 que j'ai failli raté ! Et ce n'est pas le pire. Non, c'est qu'au moment de rentrer dans la salle, le prof venait toujours juste de fermer la porte. Oui, pour mon premier jour de cours la chance était avec moi. J'avais pu entendre quelques rires. Cette journée dans cette nouvelle école commençait vraiment très bien. J'avais ouvert la porte, entrant dans la salle tête baissée avant de m'avoir à une place qui était libre. J'entendais les murmures. Passer inaperçu pour ma première journée ? Je crois que c'est un échec monumental. J'ouvrais mon sac pour sortir mes affaires. Cahier, trousse. Enfin …. Peut-être pas la trousse. Je l'avais oublié chez moi. Une bonne journée s'annonçait à l'horizon. « Un crayon ? » Je me tournais vers le garçon qui était à coté de moi, avant un grand sourire me tendant un crayon. Un sourire se dessina sur mes lèvres durant un court instant. « Oh mon sauveur merci. » Je pris le crayon avec un grand sourire. « Moi c'est Chester. » m'avait-il dit avec un sourire. « Moïra. » C'est comme ça que j'ai rencontré mon meilleur ami. Durant presque une heure, on a bavardé et rigolé. Le professeur nous avait repris de nombreuses fois. De toute façon, je m'étais déjà bien fait remarquer lors de mon arrivée dans la classe. Et vers la fin de l'heure, une personne était arrivée, demandant ce que j'aille dans le bureau du principal. Sale journée jusqu'au bout. Surtout que je ne comprenais pas pourquoi on me convoquait. D'accord, je parlais avec Chester, mais ce n'était pas une raison. J'avais donc suivi cette personne et lorsque je suis arrivée dans le bureau du principal, il avait l'air grave, me demandant de m'asseoir. C'est une sale journée, je pouvais m'attendre à tout. « Mademoiselle Riddle. Votre père. » Mon cœur s'était arrêté. Je ne le sentais pas. Des larmes commençaient à monter aux yeux. Je ne voulais pas qu'il dise la suite. « Je suis désolée. » Les larmes coulèrent doucement. Il continuait de parler, je l'écoutais à moi. Je n'avais qu'entendu le mot embuscade. Ce n'était pas possible. C'était une mauvaise blague. Je l'avais vu ce matin, avant de partir. Il était vivant et souriant. Non, il ne pouvait pas être mort. Je refusais de le croire.

Je ne le supporte plus. En fait, je ne le supporte pas. Dès que ma mère l'a ramené à la maison, j'ai su qu'il y avait quelque chose de louche avec ce type. Il profite juste de la naïveté et la faiblesse de ma mère. Un médecin. Il est aussi médecin que moi ! Il se montrait gentils, mais c'était juste une façon de l'attraper dans ses filets. Je ne supporte pas de rester dans la même pièce que lui. Surtout depuis le moment où ma mère m'a dit qu'il allait devenir officiellement mon beau-père. Ils allaient se marier. C'était au cauchemar. Ou une blague. J'espérais de tout mon cœur que c'était une blague. Mais non, c'était sérieux. Ce mariage, je ne le sentais pas. A cette annonce et après une légère dispute avec ma mère, j'étais partie de la maison en claquant la porte. Marcher allait sûrement me faire du bien. Et sans me rendre compte, je m'étais rendu jusqu'à la maison de Chester. Il était dehors, en train de sortir les poubelles. « Moïra ? » Je levais la tête. Il m'avait sorti de mes pensées. « Ca va ? » Je soupirais. Non ça n'allait pas. « Qu'est-ce qu'il se passe  ? » Je pouvais sentir de l'inquiétude dans sa voix. Je soupirais à nouveau avant de le regarder. « Cet enfoiré a demandé ma mère en mariage ! Il va être officiellement mon beau-père ! Je veux pas de lui. Il est là juste pour l'argent ! Et elle s'en rend même pas compte ! Non, mais pourquoi … » Je n'avais pas terminé ma phrase que je senti les lèvres de Chester se poser sur la mienne. J'avais ouvert grand les yeux. Durant ces quelques secondes, mon cerveau s'était mis en mode pause, oubliant la raison de ma colère. Il s'était doucement reculé et avait un sourire aux lèvres. « Tu viens de m'embrasser ! » Non, il vient juste de te montrer comment élever un lama, Sherlock. Maintenant, j'étais en colère pour autre chose. « C'était mon premier baiser ! Et tu ... T'as ... Oh mais quel idiot ! » Il s'était mis à rire, mettant ses mains dans les poches. « Avoue que tu as bien aimé et que tu n'es plus en colère. » Je soupirais en levant les yeux. « Allez viens, si tu veux t'as qu'à rester à la maison. » Un léger sourire se dessina sur mon visage. « Merci. » Un léger sourire se dessina sur mon visage. Il faisait toujours ça quand il savait que je n'allais pas bien ou que j'étais un peu trop en colère, ce qui arrivait souvent ses derniers temps. En même temps, entre l'autre abruti qui est entré dans notre vie et la découverte de la maladie de ma mère, cela n'allait pas forcément bien tous les jours.

C'est un cauchemar. Un cauchemar éveillé. J'étais seule. Elle m'avait laissé seule avec ce type. J'allais devoir le supporter jusqu'à mon départ à l'université. Un an à peine. Cela allait être long. Je pouvais le faire. Durant les obsèques, on m'avait dit que j'étais forte, que je pouvais surmonter ça. C'était plus facile à dire qu'à faire. Une orpheline. Voilà, ce que j'étais à présent. Plus de père. Plus de mère. J'étais seule. Et ce n'était pas mon affreux beau-père qui allait certainement s'occuper de moi. Il ne m'avait pas adressé un mot, ni un regard d'ailleurs. On était assis tous les deux dans l'ancien bureau de mon père où un silence de plus pensant régnait en attendant que l'avocat arrive pour pouvoir lire le testament de ma mère. Et il arriva cinq minutes plus tard. Les cinq minutes les plus longues de ma vie. Il s'était assis là où s'asseyait mon père avant. Un léger soupir s'échappa de ma bouche. Il faisait exprès d'ouvrir cet enveloppe lentement. Il s'était éclairci lentement la gorge, commençant à lire les derniers voeux de ma mère. Je n'écoutais qu'à moitié, n'ayant pas trop la tête à ça. Et pourtant quelque chose avait attiré mon attention. « L'intégralité fortune de la famille reviendra à mon unique enfant - Moïra Theodora Riddle - lorsqu'elle aura atteint ses dix-huit ans. » J'avais relevé la tête. Cela pouvait paraître logique, mais j'avais pensé qu'elle la léguerait à une association. C'est ce qu'elle m'avait dit. « Pardon ? » Je tournais la tête vers mon beau-père. Il semblait être aussi choqué que moi par cette annonce. « C'est ce qu'il y a marqué sur le testament. » Pendant un court instant, j'avais croisé le regard de mon beau-père. Il y avait ce quelque chose qui ne me rassurait pas. Il avait quelque chose derrière la tête et je n'aimais pas ça du tout.

« Voilà ta chambre. Les rendez-vous avec le psychiatre sont soit le matin ou l'après-midi. Une infirmière viendra te donner les horaires pour les deux prochaines semaines dans la journée. Il y a aussi des thérapies de groupes. C'est sur inscription. » Il continuait son petit discours, je ne l'écoutais pas. Six semaines. Il a attendu six semaines avant de pouvoir passer à l'attaque. Mon anniversaire n'arrivait que dans quelques mois. Il avait attendu un signe de faiblesse de ma part. Un semblant de dépression. Apparemment, j'avais tous les signes - selon lui. Il voulait me soigner. Je ne voulais pas. Ajouter à ça, une crise d'hystérie, la solution était plutôt radicale. L'hôpital psychiatrique. Ce n'était qu'un petit séjour. Quelques semaines pour que je me sente mieux. C'était faux. Je l'avais entendu parler à un des infirmiers - à moitié endormi, à cause des sédatifs qu'ils m'avaient donné. Il ne fallait pas qu'il me laisse sortir. Un potentiel danger apparemment. Oui, j'en étais un. Pour la fortune qu'il allait récolter lorsqu'on me jugera inapte à l'avoir. Il avait même pensé à tout. A l'excuse qu'il allait donner pour couvrir cette mystérieuse disparition. Pour tous ceux qui allaient demander où j'étais passée, la réponse était simple. J'étais partie rendre visite à de la famille en Angleterre et sûrement y rester pendant un moment, ne supportant pas de vivre dans la ville où j'avais vu périr mes parents. J'avais un avenir tout tracé. J'allais passer le reste de ma vie dans un hôpital psychiatrique, entouré de fou, alors que je ne le suis pas. Bien sûr personne n'aller pas me croire, puisque tous ceux qui ont ce genre de problème disent ça. Je n'étais pas folle. J'allais le prouver. Et quand je sortirais d'ici, cet enfoiré me le paiera.

Un nom. Une voix. C'était tout ce qu'il fallait pour perturber dans cette journée. Chester. Il m'avait vu, m'avait appelé. J'avais continué mon chemin sans me retourner. Il m'avait suivi. Peut-être qu'il voulait des réponses. Je m'étais enfui, le laissant seul sans réponse. Après tout, qu'est-ce que je pouvais lui dire ? Que mon beau-père m'a enfermé dans un asile pour qu'il puisse avoir tout l'héritage et s'enfuir je ne sais où. Que par la suite, j'ai passé trois ans dans cet endroit, me rendant plus folle que je n'étais à la base. Que je sortis qu'à une seule condition, celle de travailler pour le maire de notre très chère ville. Pour résumer, je n'étais plus la Moïra qu'il connaissait. Moïra n'existe plus, maintenant c'est Thea. Thea, la pauvre petite orpheline qui ne veut que se venger de son beau-père. « Thea. » Je relevais la tête. Cela faisait sans doute plusieurs minutes que je fixais mon assiette sans y toucher. « Quelque chose ne va pas ? » Je soupirais légèrement, rebaissant la tête. Je pensais être libre, d'être enfin sorti de cet hôpital. C'est avant qu'on me dise que j'allais habiter chez l'un de mes psy de l'hôpital. Une sorte de tuteur. C'est surtout pour qu'on puisse me surveiller, au cas où je pète un câble. « Ouais, ça va. J'ai juste pas faim .... Et j'ai du travail ce soir. » Je m'étais levée, prenant mon assiette avant de sortir de table. De toute façon, si j'étais restée là-bas, j'aurais eu l'impression de me retrouver encore dans cet hôpital, où les psy analysaient chacun de mes gestes, des mots que je pouvais prononcer. Je détestais ça. J'étais libre, mais toujours prisonnière. Un bien pour un mal en quelque sorte. Au moins même si j'étais libre - ou du moins à peu près - on pouvait laisser préparer ma vengeance tranquille.


Ma tête me faisait mal. Mon épaule aussi. J'avais du mal à respirer. Tout était flou. Des images défilèrent dans mon esprit, mais je ne comprenais pas ce qu'elles pouvaient signifier. Tout allait si vite. On était dans une ruelle. Des cris. Du sang. Trop de sang. Le docteur Wayland. J'étais avec lui dans cette ruelle. La mission. Elle ne s'était pas déroulée comme on l'avait espérée. Il y avait eu une embuscade par des personnes qui ne devaient pas être là. Une balle perdue et il était blessé. J'avais essayé d'arrêter l'hémorragie, mais je n'y étais pas arrivée. Je l'ai vu mourir sous mes yeux, sans pouvoir faire quelque chose. Et puis, il y avait cet homme qui était arrivé par derrière. J'ai essayé de me débattre. Je ne pouvais rien faire, je n'avais pas mes couteaux sur moi. Et ensuite plus rien. J'ouvris les yeux. La lumière m'aveugla sur le coup. Est-ce que j'étais à l'hôpital ? Non. Ce n'était pas un hôpital. Il n'y avait pas la même odeur. J'étais autre part. Je me relevais doucement, me tenant la tête. « Moïra ? » Je m'arrêtais de bouger, voir même de respirer durant une fraction de seconde. Ce prénom. Cette voix. Non, ce n'était pas possible. J'avais levé la tête. Chester. Qu'est-ce qu'il faisait là ? Peut-être que c'était juste une hallucination. Une hallucination qui s'avançait vers moi, posa sa main sur ma joue et la caressa délicatement. Une hallucination bien réel. « Ca va ? » Je restais sans bouger durant quelques secondes. Si ça allait. Oui. Je crois. Je ne savais pas. J'étais complètement perdue. « Où on est ? A l'hôpital ? » Je paniquais. Oui, si on était à l'hôpital, des médecins pourraient me reconnaître. Peut-être même que je devrais retourner dans le service psychiatrique. « Calme toi. On est pas à l'hôpital. On est à l'infirmerie du F.S.A.B. » Le quoi ? Je devais vraiment être en train d'halluciner. « On t'a retrouvé dans une ruelle. Tu essayais de te débattre contre un type, mais il t'a assommé avant qu'on arrive. » On ? Mais qui ça on ? « Qu'est-ce qu'il s'est passé dans cette ruelle ? Et il y avait un type mort près de là où on t'a trouvé ? C'était un des hommes du maire. Moïra ? » Je commençais à me souvenir très clairement de la scène. « Je ... Je passais par là par hasard. J'ai entendu un coup de feu. Je suis allée voir. Et je l'ai vu. Il était blessé. J'ai essayé d'arrêter le saignement mais ... Mais. » Je m'étais arrêtée de parler, regardant dans le vide. « J'y suis pas arrivée. Et ensuite ... Je ne sais pas ce qui s'est passé. » Il me serra une de mes mains. Je ne lui avais pas dit toute la vérité. Je ne pouvais pas lui dire que je travaillais pour le maire. Parce que je ne voulais pas le décevoir. Mais aussi pour ma propre sécurité. Si le maire savait que j'avais avoué que je travaillais pour lui, je ne serais plus vivante très longtemps. Alors oui, j'ai menti. Et je mentirais pour ma survie à n'importe quel prix.


_________________


Dernière édition par M. "Thea" Riddle le Dim 20 Avr - 12:00, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité



Sam 19 Avr - 23:27

re bienvenuuuuue   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the liar

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 19/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 138


∞ DOUBLE COMPTE : oz caufield

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Sam 19 Avr - 23:29

Merci   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité



Dim 20 Avr - 7:58

Re bienvenue Rory ! Chloe !!!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the liar

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 19/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 138


∞ DOUBLE COMPTE : oz caufield

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Dim 20 Avr - 8:52

Merci     Je trouvais Chloé parfaite pour ce personnage   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité



Dim 20 Avr - 9:17

(re)Bienvenue ! Ouais, rejoins nous du côté obscur ! ♥ (encore un trop bon choix de vava **)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the liar

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 19/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 138


∞ DOUBLE COMPTE : oz caufield

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Dim 20 Avr - 9:26

Merci   
Oui, je me suis dit qu'il n'y avait pas beaucoup de méchant et qu'il fallait régler ça au plus vite     

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité



Dim 20 Avr - 10:43

En plus t'as le nom de famille de Tu-Sais-Qui alors c'est la totale classe   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the liar

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 19/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 138


∞ DOUBLE COMPTE : oz caufield

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Dim 20 Avr - 11:02

Mais oui    Enfin contrairement à lui, ma Thea a des cheveux et un nez Arrow

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité



Dim 20 Avr - 11:19

Quand il était encore en Tom Marvolo Riddle avant qu'il ne devienne Tu-Sais-Qui, il en avait
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the liar

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 19/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 138


∞ DOUBLE COMPTE : oz caufield

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Dim 20 Avr - 11:39

Oui, c'est vrai et en plus il avait trop la classe     oui je fangirlais déjà sur l'acteur à la sortie de hp et la chambre des secrets

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

the victim

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 13/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 550


∞ DOUBLE COMPTE : percy matheson

∞ RP DISPONIBLE : oui



Dim 20 Avr - 14:16

REbienvenue du coup ah ah  I love you 

_________________


I'm holding on your rope, got me ten feet off the ground and I'm hearing what you say. But I just can't make a sound. You tell me that you need me. Then you go and cut me down, but wait...You tell me that you're sorry. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brokenarrow.fr-bb.com/t73-sezaic-sometimes-it-seems-the-g

avatar

Invité
Invité



Dim 20 Avr - 15:51

Bienvenue ici, bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the liar

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 19/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 138


∞ DOUBLE COMPTE : oz caufield

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Dim 20 Avr - 15:56

Merci     

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité



Lun 21 Avr - 13:13

Une copine de couteaux   

Rebienv'nue   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the liar

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 19/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 138


∞ DOUBLE COMPTE : oz caufield

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Lun 21 Avr - 13:47

Les couteaux c'est le bien    
Merci    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité



Lun 28 Avr - 23:58

Re-bienvenue rho ce nom de famille Riddle *-* c'est la classe Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the liar

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 19/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 138


∞ DOUBLE COMPTE : oz caufield

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Mer 30 Avr - 13:27

Merci Christal
Ouais Riddle c'est trop la classe comme nom de famille

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 

(thea) ✥ another day, a different dream perhaps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I had a dream!
» Les hotels Disney sont devenus hors de prix meme avec PA DREAM !!!!!!
» [Hôtel partenaire] Vienna House Dream Castle
» [HTC DREAM] Le Dream en détails.
» Passeport dream et consignes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
broken arrow :: REVEALS YOUR IDENTITY :: you've failed this city :: always it's okay-