AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le maire passe une annonce
Bienvenue sur Broken Arrow! I love you Nous sommes ravis de votre présence!
REOUVERTURE DU FORUM! LES NOUVEAUTES DANS LES ANNONCES I love you

Partagez | 
sezaïc + sometimes it seems the going is just too rough

avatar

the victim

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 13/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 550


∞ DOUBLE COMPTE : percy matheson

∞ RP DISPONIBLE : oui



Dim 13 Avr - 18:42


sezaïc, everglow

let me live
nom ➸ Everglow. prénom(s) ➸ Sezaïc surnom(s) ➸ aucun. âge ➸ 25 ans date et lieu de naissance ➸ 1er juin à Belfast. nationalité ➸ écrire ici. origines ➸ écrire ici. occupation ➸ avocate orientation sexuelle ➸ hétérosexuelle. statut civil ➸ célibataire     
caractère ➸ franche ~ posée ~ réfléchie ~ maternelle ~ rancunière ~ sarcastique ~ aimable ~ souriante ~ protectrice ~ méfiante ~ jalouse ~ loyale.
anecdotes ➸ Je suis partie de chez moi il y a dix-neuf ans pour une simple raison : être enceinte d'un homme marié allait sans doute faire que j'allais être crucifié sur un bûcher dans le jardin. J'ai donc sauvé ma peau. + J'ai cru longtemps au grand amour et au final j'ai abouti à une conclusion : les hommes sont tous des cons. + Okay pas tous : mon fils n'est pas un con. C'est l'enfant le plus mignon de la Terre ! Il a six ans, il se prénomme Oliver. + Pendant des années j'ai été la fille non-stable, celle qui faisait sans cesse la fête. J'ai commencé mes études de droit à vingt ans et je viens de sortir diplômé au bout de cinq ans d'études. Personne ne me prédisait d'avenir, ils se sont tous trompés. + J'ai un chat tout roux, trop mignon. + J'ai coupé mes cheveux dès le départ de la famille : signe d'indépendance et reniement total. + Je les considère aujourd'hui comme une peine perdue. Je suis fière de ce que je suis et je les … bref vous avez compris. + Une fois pendant la messe j'ai jeté des M&Ms sur le curé. Je m'ennuyais. Je me suis pris la pire punition de toute ma vie. + Je n'ai plus de contact avec mes frères et soeurs (six, oui oui), et mes parents. + J'adore la couleur rouge. + J'aime les jours de pluie où l'on ne fait rien, le bruit est apaisant et on oublie tout. + Je reviens à Belfast après six ans d'absence, et je vois que beaucoup de choses ont changés... Ca craint même un peu si j'ose dire.  



Let me live
As-tu un point de vue sur ce qui se passe en ville? ➸ J'ai appris les évènements par le biais de la télévision en Australie. Je fus assez surprise que la ville de mon enfance plonge dans un univers de super-héros. Ca fait bizarre de voir des gens cagoulés, ou avec des vêtements comme des costumes pour défendre le bien. Je trouve ça d'un côté plaisant, moi aussi je défend le bien mais d'une toute autre manière et eux peuvent me donner un coup de main que je veux obtenir de temps à autres.

Que penses-tu réellement du Maire et des rumeurs qui court à son sujet? ➸ Je ne peux pas donner mon avis là-dessus. Il n'était pas au pouvoir quand je suis partie et à présent il faut que je me forge ma propre opinion même si à la télévision il avait l'air d'un homme qui aime sa ville. Je pense que je vous en dirai plus quand j'aurai repris mes marques dans Belfast.

Qu'elle serait ta plus grande peur par rapport à ces événements? ➸ Que mon fils en fasse les frais. A ce que j'ai vu, tout le monde utilise n'importe quel moyen pour obtenir ce qu'il souhaite quitte à provoquer des catastrophes ou des évènements traumatisants. Mon fils c'est la prunelle de mes yeux et je ne laisserai personne s'en approcher ou le toucher. Je ne veux pas qu'il vive dans cet univers de violence.


you have failed this city
« Sezaïc remets ta robe droite ! Tiens-toi droite ! C'est quoi cette coiffure ?! » On était juste devant l'entrée de l'église. Mes frères et soeurs frisaient la perfection avec leurs petits costumes, leurs robes blanches de pureté parfaite et mes parents frisaient quant à eux le couple qu'on voyait sur une boite de corn-flakes. Quant à moi, je venais de courir, j'avais ma robe qui remontait au dessus des genoux – horreur et malédiction! - et mes cheveux étaient pagailles. Ma mère sortie un peigne de son sac – non ce n'était pas le sac de Mary Poppins, ça aurait été plus fun ! - et me peignait avant de me faire deux couettes absolument hideuses ! On avait rendez-vous avec le reste de la famille, tradition familiale du dimanche : la messe et un déjeuner familial ! On entrait dans l'église et je remarquais ma cousine Rory qui était assise et qui avait déjà avoir l'air de s'ennuyer. Je m'assis à côté d'elle et je soupirais. C'était long et il n'y avait rien à faire. Jusqu'à ce que je me rappelle que j'avais glissé un paquet de M&Ms dans ma poche et très vite au lieu de les manger, je les lançais sur le curé. C'était drôle. Rory m'accompagnait et on rigolait. Jusqu'à ce que je sente mon père me prendre par le collet et m'amener près de lui. « Jamais je n'ai eu aussi honte ! Nous sommes de bons chrétiens et la moindre des choses est d'écouter l'office ! » Je m'assis à côté de lui et je mangeais les deux M&Ms qui me restaient. C'était long et je faillis m'endormir. En rentrant j'eus le droit à une punition : pas de dessert. Les desserts s'étaient ce que j'aimais le plus au monde. J'ai cru pleurer, jusqu'à ce que j'attende que mes parents aient le dos tourné pour voler le gâteau au chocolat prévu au dessert et l'emmener avec moi dans le jardin. Là, je partageais avec Rory et le chien de la famille. Le lendemain ont fut tout les trois malades. Pour mes parents c'était une punition de Dieu.


~~~~


La fête la plus mortelle de ma vie. Je l'avais organisé chez moi, pour une fois il y avait personne. J'avais seize ans et j'étais la fille la plus heureuse sur Terre. L'alcool coulait – merci les réserves dans la cave – et on était en juin du coup on pouvait profiter de la piscine. C'était l'ambiance la plus mortelle que je connaissais. Brad, un mec qui me plaisait vraiment n'arrêtait pas de me tourner autour et ça me plaisait pas mal... On buvait, on riait, on faisait la fête, bref on ne faisait rien de mal. J'étais tranquillement en train d'embrasser Brad langoureusement dans la piscine quand j'entendis des hurlements. Ces hurlements je les connaissais. « ILS ONT VOMI SUR LE PORTAIT DE GRAND-MERE ! » Oups. Je repoussais Brad un peu avant de sortir de la piscine. Tee-shirt blanc complétement transparent et short ras-les-fesses. Bref, vous voyez le tableau ? Imaginez la tête de mes parents quand je suis rentrée comme ça dans la maison avec mon maquillage qui avait coulé. J'ai cru que ma mère allait tomber dans les pommes. « SEZAÏC ! » « On fait rien de mal, juste une fête. » « C'EST DE LA MARIJUANA QUE JE SENS ? » « Pour reconnaître tu as déjà dû en fumer... » Evidemment je fus punie, une nouvelle fois. Ils ont réussi à faire partir tout le monde, j'ai du tout nettoyer, et au final j'eus le droit à une menace du pensionnat. J'étais la fille qu ifaisait honte à la famille. Ils avaient honte. Tant mieux. En fait, je m'en moquais, je n'aimais pas vivre dans ces règles. Ce qui me fit plaisir c'est quand le lendemain au lycée tout le monde m'a dit que fête était trop géniale. Come on baby !


~~~~


Ca n'aurait jamais dû arriver. J'arrêtais pas de vomir, au début je pensais à une gastro, ou à une autre cuite mais sur plusieurs jours je trouvais ça bizarre. Enceinte. Quand on m'avait déclaré ce mot j'étais tombées des nues. Si encore ça avait été un simple petit ami, on pouvait dire que cela passerait mais un homme marié... Je savais pertinemment que mes parents m'auraient tué cette fois. Ca aurait été la bêtise de trop. Je l'aimais ce type. William. C'était un mec qui avait environ vingt-cinq ans, qui était marié depuis deux ans mais qui me répétait sans cesse que son mariage "ce n'était pas ça." J'y ai cru, j'y ai cru qu'il quitte sa femme pour moi mais au final il ne le faisait pas. J'étais dans le cabinet médical et j'étais au bord des larmes. Je ne pouvais en parler à personne, et je ne voulais même pas me confier à Rory de peur que ses parents entendent la nouvelle et préviennent les miens. Marchant dans la rue, je réfléchissais. Je n'étais pas à la fac, je faisais que des petits jobs et je comprenais rapidement que ma situation était catastrophique. En rentrant, il n'y avait personne et je ne savais pas comment cette idée m'était venue mais j'avais pris un sac et j'avais mis mes affaires dedans. Je pris mon passeport dans le tiroir de la salle à manger - une cachette vraiment? - et j'avais laissé une lettre en disant à quel point cette situation craignait et que j'en avais marre. j'ai claqué la porte et j'ai pris la direction de l'aéroport. Un billet pour Sydney. Autant aller le plus loin possible. Là-bas j'ai eu mon fils,  Oliver, et quand j'ai vu sa petite bouille j'ai rapidement compris qu'il faudrait que je change pour qu'il soit fier de moi.


~~~~


Qu'est ce qui m'a fait revenir ici ? A vrai dire j'en sais rien. Peut-être les paroles de mon fils : « Pourquoi je n'ai pas de papa ? » Ca me tuait d'entendre cette phrase tous les mois quand ses petits camarades lui demandaient où était son papa. Je me suis dis que je ne pouvais pas fuir éternellement et j'ai décidé de retourner vivre en Irlande. Non pas pour retrouver le père de Oliver, même si je sais que je le croiserai à un moment donné, mais pour montrer qui j'étais devenue. Faire que tout le monde se taise. Je me regardais dans un miroir avant de quitter l'Australie. On ne pouvait pas dire que c'était la même fille qui était partie à dix-neuf ans. Les cheveux coupés en carré, des vêtements distingués et un diplôme de droit en poche, j'étais une toute nouvelle personne. On a atterri à Belfast et j'ai senti l'humidité en frissonnant. Moi qui était habituée au soleil, j'étais servie... On avait pris un appartement cosy. Respectable et qui nous convenait bien. Un jour, je marchais dans la rue et j'entendis : « Sezaïc. » Je me retournais et je vis ma mère, bouche bée. Elle m'avait reconnu ? Tant mieux, mais je ne fus pas éplorée en la voyant. « Mère. Ravie de voir que vous êtes en vie, ou pas. » Fis-je d'une voix glaciale. Elle balbutia quelques mots mais je coupais court à la conversation. « Cela ne sert à rien de venir me parler, ou d'entrer en contact avec moi, je n'ai plus de parents ni de frères et de soeurs. » Je la laissais planter là, prenant la direction de mon travail. Victorieuse.

pseudo/prénom ➸ c'est encore moiiiii    âge ➸ ça a pas changé. comment as-tu connu broken arrow ➸    comment trouves-tu le forum ➸    un dernier mot ➸ et oui un DC j'ai pas pu m'en empêcher   


Dernière édition par Sezaïc Everglow le Mar 15 Avr - 20:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brokenarrow.fr-bb.com/t73-sezaic-sometimes-it-seems-the-g

avatar

Invité
Invité



Dim 13 Avr - 18:44

Dex Razz ? Prénom original mais très joli ! Bonne chance pour la fiche !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the victim

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 13/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 550


∞ DOUBLE COMPTE : percy matheson

∞ RP DISPONIBLE : oui



Dim 13 Avr - 18:45

Oui c'est moiiiiiiiiii        
J'adore ce prénom    merci   

_________________


I'm holding on your rope, got me ten feet off the ground and I'm hearing what you say. But I just can't make a sound. You tell me that you need me. Then you go and cut me down, but wait...You tell me that you're sorry. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brokenarrow.fr-bb.com/t73-sezaic-sometimes-it-seems-the-g

avatar

the victim

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 22/03/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 394


∞ DOUBLE COMPTE : sezaïc everglow

∞ RP DISPONIBLE : ouip



Mer 16 Avr - 12:07

auto-validation What a Face

_________________


It's a quarter to midnight and she's leaving. Just when she thought I was sleeping and I could not believe. The things that I had seen. When was the right time I caught her and she was dead in the water. I found her in her tracks. She heard me answer back ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brokenarrow.fr-bb.com/t19-dexter-sometimes-it-s-hurts


Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 

sezaïc + sometimes it seems the going is just too rough

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bones
» [Egérie Disney] Corbin Bleu
» Passage dessin sur papier > couleur sous photoshop
» Mike WW[fermé] >>>> Extreme Wrestling Entertainement EWE
» Rough

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
broken arrow :: REVEALS YOUR IDENTITY :: you've failed this city :: always it's okay-