AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le maire passe une annonce
Bienvenue sur Broken Arrow! I love you Nous sommes ravis de votre présence!
REOUVERTURE DU FORUM! LES NOUVEAUTES DANS LES ANNONCES I love you

Partagez | 
dexter + the story of gods and men

avatar

the victim

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 22/03/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 394


∞ DOUBLE COMPTE : sezaïc everglow

∞ RP DISPONIBLE : ouip



Dim 10 Aoû - 18:19

the story of gods and men
dexter lockwood
Je n'aurai jamais cru qu'en quelques mois ma vie aurait pu ainsi exploser. Tout a commencé en une soirée. J'aurai du écouter Roman, oui je n'aurai jamais du aller dans cet endroit seul, en mode tête brûlée. J'avais échappé in-extremis à des coups de feu quand j'avais entendu cette voix. Une voix d'outre-tombe, une fois que jamais je n'aurai pensé entendre à l'heure actuelle. J'étais sur le toit de cette immeuble et il y avait une ombre près d'un mur. Une ombre gracieuse, des cheveux volants au vent. Elle. Impossible. Morte. C'est ce que je pensais. « Tu vas finir par te mettre en danger Dex. » Elle avait murmuré ces mots, elle était calme et moi j'étais complétement paniqué. Peut-être qu'en fin de compte j'étais mort et qu'elle venait me chercher. Comment m'avait-elle reconnu ? Je l'ignorais. J'avais enlevé ma capuche, je m'étais approché, tenant fermemant mon arc. « Toi. » Je n'aurai jamais cru. Je l'avais tant pleuré, j'avais été anéanti et la voilà, devant moi. J'avais envie de sauter dans ses bras, et de la serrer, de la toucher voir si tout cela était bien réel. « Non. Ce n'est pas possible. » J'avais du me prendre un coup sur la tête. Elle s'était approchée, elle avait posé sa main sur mon bras. Elle avait légèrement souri et j'avais envie de pleurer. « Dexter, arrête de faire ça, c'est trop dangereux. » « Mais... Depuis quand ? Depuis quand tu es... là ?! Si tu savais comme tu m'as manqué ! Papa et maman sont au courant ? » Elle avait alors reculé, me rejetant limite. « Tu ne dois rien dire à personne, jamais. » J'avais alors ouvert la bouche, elle partait. Non je ne voulais pas qu'elle parte. Jenna. Elle était partie vite, trop vite. J'étais retourné dans la rue, et sans doute n'avais-je plus mes sens à l'affut car je ressentis une violente douleur au niveau de l'épaule. J'avais lâché mon arc. La vache. Une douleur puissante vint me prendre et je mis ma main sur mon épaule avant de la voir ensanglantée. J'avais entendu du bruits. Je ramassais mon arme pour courir. Je ne pouvais pas rentrer à la maison, non pas comme ça, pas devant Liz. Rory. Ce fut le premier prénom qui me vint à l'esprit. Je n'avais plus le choix et je savais que son appartement n'était pas loin. Evidemment, quand j'arrivai, elle n'était là et la douleur me fit effondrer sur le sol. Je rampais à côté du canapé. Je soufflais doucement, je suis sûr que la balle n'était même pas sortie. La douleur était insupportable. J'étais à moitié dans les vapes quand j'entendis une porte s'ouvrir, puis une voix. J'avais tenté de me relever mais j'en fus incapable. J'avais oublié de remettre ma capuche. Et merde. Elle m'engueulait. « Sérieux... c'est pas le moment... » Fis-je dans un murmure en grimaçant. Au moins j'avais évité l'hôpital de peu, la balle n'était pas restée dedans mais j'avais tellement mal. Elle parlait de Jenna, je ne répondis pas. Jenna était là. Si je le disais, on allait me mettre dans un hôpital psychiatrique. « C'est compliqué. » Comme si la phrase allait résoudre tout. Rory était ma meilleure amie et je savais bien qu'un jour elle aurait été au courant, mais je savais pas alors qu'on allait plus tard, travailler ensemble.

« Comment as-tu pu ?! Comment tu as pu me cacher une chose pareille et comment tu as pu faire tout ça sachant qu'il y avait Lily ?! » C'était la première fois que je voyais autant Lisbeth s'énerver et je me sentais vraiment mal à l'aise. J'étais assis dans le canapé, le bras en écharpe depuis mon aventure nocturne. Liz avait su. J'avais tout avoué mais je n'aurai jamais penser qu'elle puisse me repousser. On s'était juré le jour de notre mariage de vivre ensemble jusqu'à ce que la mort nous séparerait, mais à croire qu'elle s'en moquait. Je ne répondais rien, je restais à la regarder, à me sentir nul et coupable. « J'en ai marre de tes secrets Dexter ! J'ai été conciliante sur tes sorties tard le soir, mais je n'aurai jamais cru ça... » Elle m'avait foutu dehors. J'étais resté estomaqué face à la porte. J'étais allé dormir chez mes parents qui me rassuraient que ce n'était qu'une petite crise passagère. ...Qui s'est terminé avec une demande de divorce dans mes mains. J'ai vraiment cru pleurer. J'aimais Liz et je n'arrivais pas à croire qu'elle voulait qu'on divorce. Sa raison était simple : elle ne voulait pas que je sois comme ça. Elle ne voulait pas que Lily soit en danger. Je n'aurai le droit de voir ma fille que un week end sur deux et la moitié des vacances et ça me faisait atrocement souffrir, car même si j'avais fais tout ça, j'avais aimé ma famille et je me retrouvais à présent seul. C'est peut-être pour ça que je me suis lancé à corps perdu dans mes escapades malgré mon bras qui continuaient à me faire souffrir. C'est lorsque je suis sorti de la faculté un jour, que j'ai cru vraiment à une mauvaise blague. On m'attendait, un mec avec des lunettes de soleil, une fille blonde et ils m'ont dit de les suivre sans que je puisse donner mon avis. Oui, j'avais voulu fuir à ce moment précis mais je me retrouvais rapidement à terre. « Je pense que ce n'est pas une bonne idée. » Fit l'homme avant que l'on m'embarque. F.S.A.B. Quatre lettres dont je ne connaissais rien. « Etre arrivé limite au championnat de tir à l'arc du pays à l'adolescence, vous continuez à tirer malgré vos blessures répétitives à l'épaule et vous ne rater jamais vos cibles. » Je ne comprenais rien. Il avait un dossier sur moi ?! Eh mais ! C'était moi sur les photos ! Je commençais à flipper. « On veut que vous travailler pour nous. » J'avais ri. C'était une blague ? A croire que non. « J'ai l'épaule encore plus en mauvais état. » « Ce n'est pas un problème. » La jeune fille blonde était allée chercher une mallette avant de la poser devant moi. « Des infiltrations dans l'articulation devront remettre tout ça en place. » J'avais reculé. C'était des psychopathes ?! J'étais vraiment pas rassuré. Au final, on m'expliqua le F.S.A.B et je pris ça comme quelque chose de bénéfique, un point de départ. Il y avait un motivation : donner à Lily une ville sans criminel et sans ténèbres. C'est sans doute pour ça que j'acceptais. Évidemment, personne ne devrait le savoir. C'était avant que je vois que Rory était ici elle aussi. On fait équipe. On s'entraine ensemble et on va souvent sur le terrain ensemble. Pour Grabble c'est mieux.
Code by Silver Lungs

_________________


It's a quarter to midnight and she's leaving. Just when she thought I was sleeping and I could not believe. The things that I had seen. When was the right time I caught her and she was dead in the water. I found her in her tracks. She heard me answer back ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brokenarrow.fr-bb.com/t19-dexter-sometimes-it-s-hurts
 

dexter + the story of gods and men

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toy Story
» Dexter : le serial killer attachant
» Toy Story 3
» Belleville Story de Malherbe et Perriot
» Zigzag tour (Toy story playland Toon studios)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
broken arrow :: REVEALS YOUR IDENTITY :: beware of your friend :: en savoir plus sur vous-