AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le maire passe une annonce
Bienvenue sur Broken Arrow! I love you Nous sommes ravis de votre présence!
REOUVERTURE DU FORUM! LES NOUVEAUTES DANS LES ANNONCES I love you

Partagez | 
(rory) you shall forget the past.

avatar

Invité
Invité



Ven 23 Mai - 18:37

 Rory ∞ Ludwig
you shall forget the past.
Il fallait absolument que j'ai ce bijou. C'était incroyable, depuis que je l'avais vu il fallait absolument que je l'obtienne. Je me rappelais du visage de la demoiselle, et il ne me fallut que quelques tours en ville pour savoir où elle travaillait et où elle habitait. J'avais décidé d'agir aujourd'hui. J'avais pris soin de m'habiller en touriste lambda. Jean, baskets, tee-shirt, appareil photo autour du cou, casquette sur la tête et lunettes de soleil. On ne pouvait pas me prendre pour un habitant de cette ville et encore moins pour un voleur. Je passais rapidement pour un touriste qui se perdrait dans les rues de Belfast. Pour faire encore mieux, je pris un plan de la ville sous le bras avant de quitter mon appartement. Je descendis les trois étages avant d'atterrir dans la rue. Le soleil brillait, dommage, la pluie aurait pu être encore plus à mon avantage mais je n'avais pas le contrôle des éléments. Mine de rien je m'habituais petit à petit à cette ville, je lui trouvais un certain charme et je ne me sentais pas traqué, pas comme dans les grandes capitales comme Paris. Paris c'était le lieu où j'avais intérêt à ne pas y retourner, je savais que tout le monde serait content de pouvoir me livrer à Interpol. Dire que j'avais réussi à leur passer sous le nez quelques mois auparavant, cela me faisait toujours sourire. Je marchais tranquillement dans la rue, dépliant ma carte pour jouer le rôle du parfait touriste. Il était dix-huit heures et je savais que la demoiselle sortirait  de son travail comme chaque soir. Non pas que j'étais un pervers, je ne la traquais pas, mais j'avais rapidement compris qu'elle ne quittait jamais son bijou et du coup il fallait que je tente le coup en public pour être sûr de pouvoir m'échapper dans la foule. Je ne me voyais pas aller la cambrioler en pleine nuit et d'aller au-dessus de son lit pour prendre le fameux précieux. Cela aurait tout l'air d'un comportement de pervers ! Je regardais donc la carte, de temps en temps regardant vers la hauteur comme pour distinguer les noms de rues. Je m'approchais petit à petit de Peter Mark et je la remarquais rapidement. Elle était en train de marcher sur le trottoir en face de moi et je compris que j'étais dans une très bonne situation. Je marchais donc, gardant mes lunettes de soleil sur le visage et je bousculais la jeune femme comme un touriste complétement perdu. « Je suis désolé, mademoiselle. » Fis-je en français comme pour rentrer dans la peau du touriste à part entière. J'avais profité de sa confusion pour décrocher délicatement le bijou et de le faire glisser sans qu'elle ne sente rien. Je l'avais mis dans la poche de mon jean avant de continuer mon chemin. Vraiment trop facile... TROP ? J'entendis un « hé ! » et je compris que je n'avais peut-être pas été aussi discret ou alors trop discret au point que cela aurait pu paraître suspect ? En tout cas, j'avais accéléré ma marche pour la semer dans la foule.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the soldier

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 04/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 579


∞ DOUBLE COMPTE : uc.

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Dim 25 Mai - 12:48


you shall forget the past
ludwig & rory
Dix-huit. L'heure de la libération ! Pour une fois que je termine à la bonne heure. Enfin non. Pour une fois que je suis arrivée à l'heure au travail et que je n'ai pas besoin de faire des heures supplémentaires pour rattraper mon retard. Un vrai miracle ! Et en plus de ça, il faisait beau. Le soleil était réapparu et les températures devenaient de plus en plus agréable. Il faisait beau, je n'avais pas eu de problème au travail. Autant dire que j'avais passé une bonne journée et j'espérais que cela continuerait. Il était donc dix-huit lorsque je sortis de l'immeuble. J'attrapais mon téléphone pour prévenir mon frère que j'allais rentrer un peu plus tard que d'habitude, non pas à cause du travail pour une fois, mais parce que je voulais profiter un peu du soleil. Je ne sais pas ce que j'allais j'allais faire. Peut-être m'installer à une terrasse de café. Ouais, cela semblait une bonne idée. Peut-être même que je pourrais demander à Sezaïc de venir me rejoindre si elle n'avait rien de prévu. J'étais toujours concentrée sur mon téléphone, ne faisant pas attention à ce qui pouvait se passer autour de moi. Et bien ce qui devait arriver, arriva. J'avais bousculé quelqu'un. Ou alors c'était quelqu'un qui m'avait bousculé. Je ne sais pas trop. « Je suis désolé, mademoiselle. » Je le regardais pendant un court instant, légèrement confuse. Il m'a fallu quelques secondes avant de me rendre compte qu'il parlait dans une autre langue.Et pour le peu que je connaissais et surtout les mots que j'avais reconnus c'était du français. Sûrement un touriste qui était perdu. En tout cas, il en avait l'allure. J'avais à peine eu le temps de lui dire que ce n'était pas grave qu'il était déjà parti. Ah, ces touristes .. Enfin, je m'étais vite concentrée à nouveau sur mon téléphone. J'avais aussi joué instinctivement la chaine où se trouvait ma bague de fiançailles. Et je m'étais soudainement arrêtée de marcher. La chaine. Il n'y avait que la chaine. Pas de bague. Je fis demi-tour pour voir si elle n'était pas tombée. Je savais que la fermeture de la chaine ne fermait plus aussi bien, peut-être qu'elle était tombée par terre. Mais rien. On me l'avait pris. Et ... Oh, non ce touriste ! Quelle idiote je faisais. Je m'étais retournée pour voir s'il était encore dans le coin. Chose que j'espérais fortement. De loin, j'avais aperçu sa casquette. Je l'interpellais de loin, mais il ne semblait pas faire attention. Je courrais vers sa direction, mais il semblait accélérer. Donc cela devait être bien lui qui avait pris ma bague. Enfin, ce n'était peut-être qu'une coïncidence s'il marchait plus vite alors que je l'appelais suite à la disparition soudaine de ma bague. Pendant un moment, je le suivis, essayant de le rattraper et l'appelant toujours. Et j'avais réussi à attraper son bras. « Je crois que vous m'avez pris quelque chose pendant notre 'bousculade' » lui dis-je tout en reprenant mon souffle. Je ne lui avais pas parler en français - déjà parce que je n'avais pas vraiment les connaissances pour - parce que c'était sans doute un stratagème de sa part. Je pouvais être naïve, mais je n'étais pas idiote. Surtout qu'avec tout ce qui se passe en ce moment en ville. « Ma bague. » Je le regardais droit dans les yeux en attendant une réaction de sa part et en lui tenant toujours le bras, comme si ça allait l'empêcher de fuir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brokenarrow.fr-bb.com/t20-rory-some-of-them-want-to-use-y

avatar

Invité
Invité



Dim 25 Mai - 20:39

 Rory ∞ Ludwig
you shall forget the past.
C'était la première fois qu'une femme me poursuivait. D'habitude elles se contentaient juste de crier ou de pleurer en disant que quelqu'un l'avait voleur mais là c'était différent, elle s'était mise à ma poursuite et cela m'avait déstabilisé pendant un moment. J'étais en train de traverser la foule, et même si j'étais plutôt rapide, les gens m'empêchaient d'avancer suffisamment vite. Je gardais la bague dans la poche et je continuais mon avancé jusqu'à ce que je sente un bras m'attraper. Non ?! Avec son petit gabarit elle avait réussi à me chopper ? C'était que ça me plaisait ça ! Une fille qui tenait tête, qui montrait qu'elle n'avait pas froid aux yeux, pas le genre de fille à chouiner ds que quelque chose n'allait pas, j'avouais que ça me faisait plaisir. Je me retournais donc vers elle. J'avais parfaitement compris ce qu'elle avait dit mais je décidais de jouer la carte de l'innocence jusqu'au bout. Après tout, je n'étais qu'un touriste français non ? Alors je balbutiais dans un anglais avec un accent français bien prononcer : « I am...sorry... » Je pris mine de réfléchir un instant comme si je cherchais mes mots alors que j'étais parfaitement bilingue à la base. « … I don't understand. » Peut-être qu'elle allait donc comprendre qu'elle avait fait une erreur. Je la fixais derrière mes lunettes de soleil. Eh, c'était qu'elle était mignonne quand même, puis sa tête était marrante avec cet air déterminé comme si elle allait m'empêcher de partir même. Je compris rapidement que je ne pourrai pas jouer l'éternel touriste car elle semblait savoir qu'effectivement sa bague était dans ma poche. Je repris alors, en parlant parfaitement l'anglais sans aucun accent français. « Je pense que tu te trompes de personne ma petite, tu vois, je t'ai juste bousculer, je ne t'ai rien pris, qui te dis que tu ne l'as pas tout simplement perdue... ? » Je me dégageais de son étreinte avant de reculer d'un pas. Je mis ma main gauche dans ma poche avec un sourire qui se dessinait sur mes lèvres avant d'en sortir la bague pour la regarder attentivement. « Une bague de fiançailles se porte normalement au doigt gauche et non autour du cou. » Je la contemplais un peu plus près pour voir la pierre. Et beh, ce n'était pas du toc ça. « J'en conclus donc que ce mariage n'a jamais eu lieu et que tu te raccroches à des souvenirs passées. » Je fermais ma main sur la bague en question avant de reporter mon regard, derrière mes lunette de soleil sur la jeune femme, j'avais toujours mon sourire en coin sur mon visage. « Et les souvenirs passés, désagréables, il faut s'en débarrasser pour avancer tu vois... Bon au moins, il ne s'est pas foutu de ta gueule car ce diamant vaut pas mal d'argent tu vois... Mais tu n'en feras strictement rien. » Tranchais-je. J'avais l'impression de passer pour un enfoiré et je m'en moquais. Je commençais à marcher tranquillement dans la rue, gardant la bague dans ma main. Elle ira très bien dans ma collection de bijoux.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the soldier

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 04/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 579


∞ DOUBLE COMPTE : uc.

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Lun 26 Mai - 19:05

you shall forget the past
ludwig & rory
J'avais réussi à le rattraper. Enfin, peut-être que je n'avais pas rattrapé la bonne personne. Non, c'était impossible, il portait les mêmes vêtements, c'était forcément lui ! Ce pseudo touriste qui avait volé ma bague. Enfin peut-être que je l'avais perdu, mais c'était quand même étrange. Je l'avais autour du cou, il me bouscule et deux secondes après plus rien. Et elle n'était pas sur le sol. Et puis avec ce qui se passe en ville, ce ne serait pas étonnant que l'on me l'ai volé. Quoi qu'il en soit, j'avais attrapé son bras. Il ne pourrait pas s'enfuir ! Enfin si, cela serait même plutôt facile pour lui de partir et de reprendre la fuite. Mais j'aimais pensé qu'il ne pourrait pas s'enfuir. Je lui avais demandé de me rendre ma bague. Bon, c'était sans doute idiot. Comme s'il allait me la rendre comme ça. Enfin qui ne tente rien, n'a rien après tout. « I am...sorry... » Je lâchais un long soupire. Sérieusement. Il allait jouer la carte du touriste longtemps ? « ... I don't understand. » Je continuais de le fixer, jusqu'à ce qu'il craque. Oui, ce n'était pas qu'un simple touriste. Enfin j'espérais, parce que sinon, je me serais rendue stupide en harcelant un pauvre touriste. Cela ne serait pas la première fois. « Je pense que tu te trompes de personne ma petite, tu vois, je t'ai juste bousculé, je ne t'ai rien pris, qui te dis que tu ne l'as pas tout simplement perdue... ? » Ah, j'avais raison, ce n'était pas qu'un simple touriste ! Je n'allais donc pas passer pour une folle. Enfin ... Peut-être qu'il pensait que je l'étais déjà. Après tout je l'avais poursuivi. Il s'était reculé d'un pas, ce qui faisait que je ne tenais plus son bras et qu'il pouvait partir à nouveau. Au lieu de ça, il avait mis sa main gauche dans une de ses poches pour en sortir quelque chose. Ma bague ! Un sourire était apparu sur mon visage.« Une bague de fiançailles se porte normalement au doigt gauche et non autour du cou. » Bien joué, Sherlock, il avait d'autres déductions dans ce genre ? « J'en conclus donc que ce mariage n'a jamais eu lieu et que tu te raccroches à des souvenirs passées. » J'avais donc véritablement affaire à Sherlock Holmes, là. Je croisais les bras et lâchait un soupire. Au lieu de regarder ma bague et faire des déductions, il pouvait peut-être me la rendre ou c'était trop demandé. « Et les souvenirs passés, désagréables, il faut s'en débarrasser pour avancer tu vois... Bon au moins, il ne s'est pas foutu de ta gueule car ce diamant vaut pas mal d'argent tu vois... Mais tu n'en feras strictement rien. » Rester calme. Ne pas le gifler. Ne pas pleurer. Rester très calme. C'était ce que je me répétais sans cesse. Il se prenait pour qui pou pouvoir dire ça ! Et son sourire ne m'aidait pas vraiment à rester calme. Il était parti, comme ça, sans rien dire de plus. Ah, non il n'allait pas s'en tirer comme ça. Je le rattrapais rapidement , marchant à ses côtés. « Comment ça je n'en ferais rien. Je veux récupérer ma bague. Je suis sûre qu'il y a plein d'autre fille en ville qui a des bagues plus intéressante que la mienne. Tu as qu'à prendre leur bague, mais je veux la mienne. » Bravo Rory, est-ce que tu essaies de marchander avec le type qui a volé ta bague et qui la tient actuellement dans sa main. Oh mais oui, c'est ça ! Franchement, j'en ai des fois de ces idées. « Tu sais que je vais te suivre jusqu'à ce que j'ai bague ?! Et je peux être très vite énervante. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brokenarrow.fr-bb.com/t20-rory-some-of-them-want-to-use-y

avatar

Invité
Invité



Mar 27 Mai - 20:19

 Rory ∞ Ludwig
you shall forget the past.
Elle était tenace la petite. Elle la voulait sa bague, mais pourquoi ? Mon analyse avait été juste : elle n'allait pas se marier, du coup, elle n'en avait plus besoin. Pourquoi garder des objets qui pouvaient vous faire ressasser un passé douloureux ? Elle était peut-être maso sur les bords... En tout cas, elle était drôle. Elle n'était pas comme toutes les autres filles qui prenaient la fuite en courant et en pleurant en disant que j'étais le pire homme au monde. Non, elle s'accrochait. Elle voulait récupérer son bien et cela me faisait rire ! J'avais gardé mon regard rivé sur elle, derrière mes lunettes de soleil. Je m'attendais à ce qu'elle se fonde en larmes, mais non, elle était déterminée et elle ne me lâchait pas le bras. Il n'avait fallu qu'un seul mouvement pour que je reprenne possession de mon membre et que je commence à marcher en lui disant d'oublier ce qu'il venait de se passer, que je lui rendais service en gros. Elle n'avait pas l'air de comprendre, et me rattrapa une nouvelle fois. Elle avait l'air en colère, car mine de rien je manquais de tomber comme je fus légèrement déséquilibré. La bague restait dans mon poing. Elle croyait franchement que j'allais lui tendre mon poing en l'ouvrant et de lui dire de la reprendre ? Elle était bien naïve cette petite rouquine... « Pourquoi la désire-tu autant ? » Je fronçais les sourcils. J'étais devenu assez curieux, je ne comprenais pas pourquoi elle s'attachait à un pareil bijou. « … Tu l'aimes toujours ? » Cela ne me regardait pas mais je ne pus m'empêcher de sourire, cette bague aurait alors encore plus de valeur si elle s'y accrochait autant. Je continuais de marcher tranquillement, elle avait toujours sa main agrippée à mon bras, mais cela ne m'empêchait pas d'avancer. Elle me disait d'aller voler d'autres filles et de lui rendre sa bague. « C'est de cette bague que j'ai envie. J'aime beaucoup son diamant. Tu ne le sais peut-être pas, mais la plupart des filles ont une bague qui a très peu de valeur à leur doigt et je ne veux pas perdre mon temps pour quelque chose qui n'en vaut pas la peine. » C'était comme si je lui faisais un petit cours sur l'art du vol, incroyable. Pourquoi est-ce que j'étais en train de lui parler, Je devrais plutôt la pousser et m'enfuir pour qu'elle ne me retrouve jamais. Surtout qu'aujourd'hui je ne m'étais pas grimé, j'avais mon visage normal. Le visage que tout le monde voyait dans la presse car on me recherchait. J'étais en train de jouer avec le feu. Elle me disait qu'elle était capable de me suivre jusqu'à ce qu'elle obtienne son bijou. Je ne pus m'empêcher de rire. « Tu crois vraiment pouvoir m'arrêter avec ton poids plume ? Tu perds ton temps là, parce que je ne te la rendrai pas. » Elle me disait qu'elle pouvait même s'avérer énervante. « Oui oui bien sûr... Si tu as du temps à perdre ! » Fis-je en continuant de marcher.  
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the soldier

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 04/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 579


∞ DOUBLE COMPTE : uc.

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Ven 30 Mai - 17:56

you shall forget the past
ludwig & rory
Lorsque je voulais quelque chose, je faisais tout pour l'obtenir. Et là ce que je voulais, c'était de récupérer ma bague. Je ferais n'importe quoi pour l'avoir à nouveau en ma possession. Ce n'était pas un petit - okay, il était plus grand que moi - picket-pocket qui allait me la voler aussi simplement que ça. D'accord, il était assez doué, puisque je n'avais rien senti lorsqu'il me l'avait pris. Mais je l'avais quand même remarqué assez rapidement. Et pour cela, je m'étais mise à sa poursuite. Ce qui n'était sans doute pas l'une des meilleures idées que j'avais pu avoir. Peut-être même l'une des pire. J'aurais sans doute mieux fait d'appeler à l'aide ou la police pendant que je le rattrapais. Au lieu de ça, je me lançais à sa poursuite. Seule. Meilleure idée au monde n'est-ce pas ? Surtout quand on sait que la ville n'est pas vraiment sûre en ce moment. A croire que j'avais besoin de ma petite dose de danger. Je marchais à ses côtés, en lui disant que je voulais récupérer ma bague et qu'il y avait sans doute une autre bague - qui avait sans doute plus de valeur que la mienne - a volé quelque part en ville. « Pourquoi la désire-tu autant ? » Je soupirais légèrement, j'entrouvris légèrement la bouche pour répondre, mais il s'était mis à parler de nouveau. « ... Tu l'aimes toujours ? » Je fermais rapidement la bouche. Ce n'était pas vraiment une question à laquelle je m'attendais. Mes joues me brûlaient légèrement. Il était sérieux à me poser cette question. Je secouais légèrement la tête avant de le fixer à nouveau. « Je veux juste récupérer ma bague. Elle a une valeur sentimentale pour moi, c'est tout. » Oui, une valeur sentimentale. Cela m'aidait à me rappeler de bons moments, mais aussi des souvenirs assez douloureux. « Et il n'est pas question de savoir si je l'aime toujours ou non. » Je levais les yeux au ciel durant un court instant. Je n'allais décidément pas raconter ma vie privée à un inconnu. Je continuais de marcher à ses cotés tout en continuant de lui expliquer qu'il pouvait aller voler d'autres bagues d'autres personnes, mais pas la mienne. Je suis sûre que dans cette ville, il y a des tas de filles qui ne remarqueront pas que leurs bijoux ont disparu tellement qu'elles en ont. Alors pourquoi s'en prendre à ma simple et petite bague. « C'est de cette bague que j'ai envie. J'aime beaucoup son diamant. Tu ne le sais peut-être pas, mais la plupart des filles ont une bague qui a très peu de valeur à leur doigt et je ne veux pas perdre mon temps pour quelque chose qui n'en vaut pas la peine. » Ca veut dire quoi qu'il avait envie de ma bague ? Qu'il l'avait repéré depuis un certain temps ? Génial, je suis tombée sur un espèce de psychopathe. « Oh, mais je suis sûre qu'un tas d'autres filles, on des bagues avec des diamants qui valent bien plus que la mienne. » Ce qui devait être vrai. Ma bague était simple. Il devait certainement y avoir d'autres bagues beaucoup plus intéressant que la mienne. Par la suite, je lui avais que je serais capable de le suivre, jusqu'à ce qu'il me rende ma bague et que je pouvais être très énervante. Et c'est vrai. J'étais vraiment capable de tout, lorsque je voulais quelque chose. Et puis, je n'avais que ça à faire. Enfin ma soirée sur une terrasse d'un café pouvait attendre, j'avais quelque chose de plus important à faire. « Tu crois vraiment pouvoir m'arrêter avec ton poids plume ? Tu perds ton temps là, parce que je ne te la rendrai pas. » Je soupirais à nouveau. Ce n'était pas parce que je n'avais pas la carrure approprié que je ne pouvais pas l'arrêter. Et puis ce n'était pas qu'avec la force d'une personne qu'on pouvait en arrêter une autre. « Oui oui bien sûr... Si tu as du temps à perdre ! » Un sourire se dessina sur mon visage, pendant que je croisais mes bras.« Crois-moi, j'ai tout mon temps. » Et pour l'avoir, je l'avais. Quitte à le suivre je ne sais où, même jusqu'à chez lui. Je le fixais durant quelques secondes. « C'est bizarre. J'ai l'impression d'avoir vu ton visage quelque part, mais je ne sais pas où. » Ce n'était pas réellement un mensonge. J'avais l'impression de l'avoir déjà vu quelque part. Enfin, j'avais du mal à retenir des visages. Et puis, il avait un visage plutôt banal. Surtout avec ces lunettes de soleil.« En même temps, avec ces lunettes de soleil … » Je lâchais un soupir avant de continuer de parler, peut-être un peu trop d'ailleurs. « D'ailleurs pourquoi tu en portes ? Il ne fait pas si beau que ça. Ce n'est pas la peine d'en porter. T'as l'air ridicule en plus. Et puis avec cette casquette, ça n'arrange pas les choses. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brokenarrow.fr-bb.com/t20-rory-some-of-them-want-to-use-y

avatar

Invité
Invité



Mer 4 Juin - 20:22

 Rory ∞ Ludwig
you shall forget the past.
C'était qu'elle ne voulait pas lâcher l'affaire ! Qu'est ce qu'elle était tenace ! C'était hallucinant ! Je continuais à marcher pendant qu'elle me certifiait qu'elle voulait récupérer sa bague et que d'autres étaient mieux que la sienne et que je trouverai satisfaction ailleurs. Fallait-il que je parle dans une autre langue pour qu'elle comprenne que je voulais celle-là et non une autre ? Oui, j'étais comme un enfant capricieux : quand je voulais quelque chose je tentais de l'obtenir par tous les moyens possibles et imaginables ! Elle voulait que je lui rende car elle avait une valeur sentimentale à ses yeux... C'était mignon, j'allais pleurer... Non en fait, je rigolais légèrement, parce que pour quelqu'un qui ignorait ma question, pour quelqu'un qui ne se mariait pas, je la trouvais terriblement accrocher à ses souvenirs. « Si tu ne l'aimais pas tu aurais jeter cette bague... Comme toutes les autres filles qui ont cru au prince charmant... » Fis-je simplement. Cela me faisait penser à mon ex. A vingt ans on était fiancé et j'étais parti du jour au lendemain sans rien dire après avoir commis un magnifique vol de bijoux. A l'heure actuelle elle devait me haïr. De toute manière, elle pouvait bien avoir jeter la bague je m'en fichais, c'était du toc. Une parfaite imitation pour une parfaite garce. Je marchais toujours, allant vers le port, main fermée sur la bague. Elle me certifiait corps et âme que d'autres filles avaient des bagues plus importantes, qui avaient plus de valeur que celle que je tenais dans ma main. « Je crois que tu sais ce que ça signifie : buté ? Je désirais celle-là et elle me convient parfaitement. Fais-toi une raison, jamais elle ne reviendra autour de ton cou. » Fis-je en murmurant ses paroles, m'arrêtant, frôlant sa peau, vers son cou, de mes doigts avec un léger sourire sur les lèvres. « Au passage, ta chaine c'est du toc. » Fis-je avant de reprendre mon chemin et levant les yeux au ciel. Comment on pouvait associer une chaine comme ça à une bague qui a autant de valeur ? Cela me dépassait... Elle voulait me coller, okay au début c'était mignon mais si elle me collait toute la soirée je ne pourrais pas rentrer chez moi et cela m'embêtait clairement. « Tu n'as pas un rencard à aller voir ? » Déclarais-je en continuant à marcher. C'est à ce moment là que mon sang se glaça. Et si elle savait ? Vu ce qu'elle venait de dire, cela me mettait dans le doute, mais il était hors de question que je perde mes moyens. Elle ne pouvait pas savoir. Ici, personne n'avait l'air de savoir. « Parce que j'ai les yeux fragiles. » Qu'est ce que j'étais fort pour mentir, il n'y pouvait pas y avoir plus fort que moi. Elle me disait que j'avais l'air ridicule. « C'est pas moi qui porte un jean bas de gamme en attendant et qui a l'air d'une clocharde, on ne t'as jamais appris à t'habiller ? » Classe, élégant... Je marchais alors qu'elle était toujours sur mes talons. « Et si tu allais faire du shopping pour te relooker au lieu de me poursuivre ? »
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the soldier

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 04/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 579


∞ DOUBLE COMPTE : uc.

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Jeu 5 Juin - 12:22

you shall forget the past
ludwig & rory
J'allais la récupérer ma bague. Quoi qu'il arrive, j'allais avoir de nouveau ma bague en ma possession, même s'il disait le contraire. Je continuais de marcher à ses côtés en lui disant qu'il devait certainement y avoir d'autres bagues plus intéressante que la mienne. Après tout, la mienne n'avait rien de bien extraordinaire. Elle était simple, ce n'était pas vraiment le genre de bague qu'on voulait vraiment avoir en sa possession. Il m'avait demandé pourquoi je la voulais autant. Un voleur qui demande pourquoi on voulait autant avoir un objet. Je trouvais ça assez ironique. Et puis il m'avait demandé si je l'aimais toujours, cette personne qui m'avait offert cette bague. En quoi ça, le regardait d'abord. Et qu'est-ce que cela pouvait lui faire ! Je lui avais simplement répondu qu'elle avait une valeur sentimentale à mes yeux. Il n'était pas question d'amour ou quoi que ce soit. C'était juste sentimental, cela me rappelait quelques souvenirs. « Si tu ne l'aimais pas tu aurais jeté cette bague... Comme toutes les autres filles qui ont cru au prince charmant... » Je poussais un long soupir. « Peut-être que j'attends un moment particulier pour la jeter. Et puis, je ne suis pas comme toutes les autres filles. Je ne crois pas au prince charmant. » D'accord, peut-être que c'était faux. Enfin sur certains points. Oui, j'attendais le bon moment pour la jeter. Peut-être lorsque je le recroiserais un jour. Comme ça, je pourrais lui faire avaler sa bague et lui faire une scène digne de plus grand film. Mais pour l'instant je ne pouvais tout simplement pas la jeter, m'en séparer. C'était tout simplement impossible. Non, la chose sur laquelle j'avais menti c'était sur le fait que je ne croyais pas au prince charmant. J'y ai cru. Pendant quelque temps. Je pensais l'avoir trouvé, pour qu'au final celui-ci s'évanouisse dans la nature le jour du mariage. « Je crois que tu sais ce que ça signifie : buté ? Je désirais celle-là et elle me convient parfaitement. Fais-toi une raison, jamais elle ne reviendra autour de ton cou. » Je sentais la colère m'envahir de plus en plus. Non, il fallait que je garde mon calme. Il ne fallait surtout pas que je m'énerve. « Mais qu'est-ce qu'elle a de plus que les autres ? C'est juste une simple bague! Elle n'a rien d'exceptionnelle ! » Bon d'accord, peut-être que je n'étais pas si calme que ça. Mais c'était de sa faute aussi, il ne voulait pas me rendre ma bague. Et puis, c'était lui le fautif. Il me l'avait volé ! Et je l'avais remarqué, il pouvait me rendre ma bague ! Mais non ! Pourquoi était-il aussi bornée. Bon d'accord, je l'étais aussi. Autant dire que cette conversation n'allait pas nous emmener très loin. Mais qui ne tente rien, n'a rien après tout. Et il s'est arrêté, avait souri - du moins, ça ressemblait à un sourire - tout en frôlant mon coup. Mon cœur commençait à battre plus doucement. Il commençait sérieusement à me faire peur. Ce n'était vraiment pas une bonne idée. « Au passage, ta chaine c'est du toc. » Je poussais de nouveau un long soupir. Là, je savais que c'était du toc, puisque je me l'étais achetée. Et je ne pouvais pas dépenser une fortune pour une simple chaine. Je continuais toujours de marcher à ses côtés. Quand j'avais dit que j'allais le suivre, c'est que j'allais vraiment le suivre. « Tu n'as pas un rencard à aller voir ? » Un léger sourire se dessina sur mon visage. S'il avait posé cette question, c'était qu'il commençait sans doute à en avoir marre. C'est déjà un bon début. « Nope. J'ai absolument personne à aller voir. » ajoutais-je avec un air presque joyeux, comme si - pour une fois - j'étais heureuse de n'avoir personne à aller. Je lui avais posé un tas de questions par la suite, notamment, pourquoi il portait des lunettes de soleil, alors qu'il y en avait pas tant que ça. « Parce que j'ai les yeux fragiles. » Je levais les yeux durant un court instant. Bizarrement, je ne le croyais pas. Enfin peut-être qu'il disait la vérité. Ou peut-être pas. Après tout, est-ce que je devais avoir confiance à ce que disait une personne qui venait tout juste de me voler quelque chose. Je ne pense pas. Rapidement, je lui avais pris ses lunettes de soleil pour le mettre sur ma tête. Oui, c'était puérile. Mais si ça avait pu l'énerver tant mieux.« C'est pas moi qui porte un jean bas de gamme en attendant et qui a l'air d'une clocharde, on ne t'as jamais appris à t'habiller ? » J'avais pris un air faussement choqué. Il aurait pu très bien s'entendre avec ma cousine, vu comment il m'a sorti cette réflexion. « Wahou, ça fait vraiment mal. » ajoutais-je avec un petit rire. S'il voulait m'énerver avec ça, c'était perdu d'avance. « Et si tu allais faire du shopping pour te relooker au lieu de me poursuivre ? » « Oh, je n'irais faire que du shopping que si tu m'accompagnes, puisque je dois apprendre à m'habiller et que tu as l'air si doué pour ça. » lui dis-je avec un petit sourire, tout en continuant de la suivre. « Qu'est-ce que tu viens faire à Belfast ? Non, parce que tu n'as pas vraiment l'air d'ici. Et je ne pense pas que tu ne sois là que pour ma bague. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brokenarrow.fr-bb.com/t20-rory-some-of-them-want-to-use-y

avatar

Invité
Invité



Ven 6 Juin - 20:59

 Rory ∞ Ludwig
you shall forget the past.
Je la trouvais marrante. C'était la première fois que je trouvais une fille attachante, avec son petit air énervé et son caractère buté elle me plaisait bien. Cela me fit sourire quand elle était persuadée que je pouvais aller voler quelque chose d'autres et que je pouvais bien lui rendre sa bague sans problème. Quelle naïveté. C'était beau. Je m'étais arrêté un instant quand elle avait dit que de toute manière elle ne croyait pas aux princes charmants. « Tu as raison, qu'est ce qu'ils sont niais... » Je m'approchais de son visage. « ...c'est mieux d'avoir un prince des voleurs... » Fis-je avec un sourire. J'avais limite frôler ses lèvres avant de me redresser et de rire légèrement. Toutes les petites filles rêvaient du prince charmant, elle n'y croyait pas, cela me plaisait bien. Elle n'était pas de ces filles à pleurer sur son sort quand le prince charmant se retransforme en crapaud. Je me remis à marcher tranquillement. Je pouvais faire des kilomètres ainsi, elle finirait bien par se lasser à un moment donné quand même ! Quoiqu'elle avait l'air assez téméraire. Je gardais la bague dans ma main, puis dans ma poche pendant qu'elle me disait qu'elle voulait absolument la récupérer. C'était mignon d'être aussi attaché à un objet. Quoique... j'étais un peu pareil. Si je savais qu'on m'avait pris un des objets de valeurs que je cachais dans ma cave, j'aurai sans doute péter un câble et j'aurai cherché ce voleur de pacotille. Ce pendant, tant mieux pour moi : personne ne savait mieux voler que moi. A force je lui avais demandé si elle n'avait pas un rancard à aller voir. Elle avait souri avant de dire qu'elle n'avait personne à aller voir. « Quelle tristesse... » Fis-je d'un ton théâtral avant de rire légèrement et de continuer à marcher vers le port. Elle était toujours sur mes talons et à un moment donné elle me doubla pour prendre mes lunettes et les mettre sur sa tête. « Eh ! Fais gaffe ! Elles m'ont coûtées super chères ! » Fis-je en fronçant les sourcils. J'y tenais vraiment à mes affaires. Elle les avais mises et j'avais légèrement rigolé. Je lui avais dis d'aller faire du shopping, de s'acheter de nouveaux vêtements mais elle m'avait répondu que je n'avais qu'à venir avec elle comme j'étais mieux placé pour le savoir. « T'as du répondant j'aime ça. » Fis-je avec un sourire aux coins des lèvres avant de la regarder de mon regard bleu acier. « Non franchement, laisse tomber les jeans c'est pour les gamines, tu serais plus jolie avec une robe. » Fis-je en hochant la tête en même temps que pour parler. Je le pensais sincèrement, je n'aimais pas spécialement les filles en jean, je trouvais que c'était du gâchis. Sa dernière question me piqua et j'avais légèrement froncé les sourcils. « Comment te dire que cela ne te regarde pas ? »
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the soldier

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 04/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 579


∞ DOUBLE COMPTE : uc.

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Dim 8 Juin - 11:23

you shall forget the past
ludwig & rory
Je continuais de la suivre, bien déterminée à avoir de nouveau ma bague. D'un côté, je savais que c'était perdu d'avance, qu'il n'allait pas me la rendre comme ça. Mais je tentais quand même. Avec un peu de chance, d'accord, beaucoup, peut-être qu'il allait me prendre en pitié et qu'il allait me la rendre. Ou alors, il allait simplement la garder et la revendre à quelqu'un d'autre. Un frisson parcouru mon corps à cette idée. Non, personne ne pouvait porter MA bague. C'était impossible. La discussion s'était porté sur les princes charmants. Comment on avait pu en arriver là ? Je ne sais pas. Enfin, je lui avais dit que je n'y croyais pas. Enfin que je n'y croyais plus. Après ce qui s'est passé avec Thobias. Non, merci je ne veux pas du prince charmant. Pas pour le moment du moins. « Tu as raison, qu'est ce qu'ils sont niais... » Il s'était arrêté de marcher, ce que je fis aussi, avant de s'approcher de mon visage. Il était un peu trop près à mon goût d'ailleurs. « ...c'est mieux d'avoir un prince des voleurs... » avait-il dit ça avec un petit rire. Est-ce que je devais comprendre quelque chose à ce sous-entendu ? Durant un court instant mon cœur s'était arrêté de battre et mes joues avaient dû être légèrement rouge. Quand je disais qu'il était un peu trop près de moi, c'était vrai, puisqu'il avait quasiment frôlé mes lèvres. Il m'a fallu quelques petites secondes pour reprendre correctement mes esprits. « Ne pas avoir de prince du tout, c'est encore mieux. » lui dis-je avec un petit sourire tout en croisant les bras. Je continuais de le suivre. A un moment, il en aurait bien marre que je le suive partout et me demandera de partir à n'importe quelle condition. Et cette condition serait le retour de ma bague. Enfin, ça c'était ce que je m'étais imaginé. Peut-être qu'il en allait pas avoir marre. Ou peut-être pas. Il m'avait demandé si je n'avais pas quelqu'un à aller voir et je lui avais répondu non avec un grand sourire, pour qu'il comprenne que j'avais vraiment tout mon temps à lui accorder. « Quelle tristesse... » Je le regardais toujours avec un sourire en coin. Puis, il m'est venue une idée. Je commençais à marcher un peu plus rapidement que lui pour pouvoir le doubler et lui prendre ses lunettes que j'avais mis sur ma tête. « Eh ! Fais gaffe ! Elles m'ont coûtées super chères ! » Je levais un sourcil. Parce qu'il avait acheté cette paire de lunettes. Il ne volait donc pas tout. « Oh parce que tu payes certaines choses ! C'est bon à savoir. » dis-je avec toujours mon sourire en coin. Il m'avait ensuite - gentiment - proposé d'aller faire du shopping. Chose à laquelle j'ai répondu que j'irais en faire que s'il m'accompagnait, puisqu'il avait l'air de donner de si précieux conseil en matière de mode. « T'as du répondant j'aime ça. » m'avait-il dit en me regardant. Parce qu'il s'attendait à ce que je ne dise rien et que je contente juste d'être d'accord avec tout ce qu'il pouvait dire. Non, désolé je ne suis pas ce genre de fille. Certainement grâce à Sezaïc. « Non franchement, laisse tomber les jeans c'est pour les gamines, tu serais plus jolie avec une robe. » Je baissais légèrement la tête, ne rajoutais rien de plus. Un silence s'était installé pendant quelques secondes avant de lui avoir demandé ce qu'il faisait à Belfast. Je ne m'attendais pas à une réponse honnête de sa part. « Comment te dire que cela ne te regarde pas ? » Je soupirais. Il n'aurait pas pu inventer un mensonge. « Oh t'es pas marrant. J'ai envie de savoir. » fis-je en faisant la moue. Enfin, j'étais bien décidée à ce qu'il réponde à ma question « C'est le temps de rêve qui t'a décidé de venir ici. C'est vrai que vivre sous la pluie, la majorité de l'année, c'est tellement génial. » lui dis-je avec un petit rire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brokenarrow.fr-bb.com/t20-rory-some-of-them-want-to-use-y

avatar

Invité
Invité



Dim 8 Juin - 15:37

 Rory ∞ Ludwig
you shall forget the past.
Je n'avais pas pu m'empêcher de jouer mon petit numéro de charmeur en lui disant qu'un prince des voleurs c'était bien mieux qu'un prince en toc qui ne savait que sourire et montrer que c'était un héros alors que dès qu'il y avait un problème il partait en courant. Ahah, ces histoires de conte de fées m'avaient toujours fait rire. Moi j'étais toujours pour le méchant dans ces histoires et j'étais toujours déçu quand je voyais que le méchant ne gagnait jamais. Soit disant c'était pour qu'il y ait une morale à l'histoire. Je trouvais ça vraiment n'importe quoi ! J'avais frôlé ses lèvres et je vis rapidement le rouge qui montait à ses joues. Je ne pus m'empêcher de rire légèrement jusqu'à ce qu'elle dise que c'était mieux de ne pas avoir de prince du tout. « Donc tu ne crois plus à l'amour, donc ta bague ne te sert plus strictement à rien ! » Fis-je en prenant un air de réflexion. Je n'avais pas totalement tort, elle n'avait plus l'air de croire en rien, c'était triste, à son âge. Si jeune et déjà si blasée par la vie amoureuse. D'un côté, moi non plus je n'avais jamais vécu une grande histoire d'amour. La plus longtemps c'était celle où j'avais dix-neuf ans et que mon père m'avait fiancé avec une fille e bonne famille pour des relations économiques, il y avait mieux comme amour. Je m'étais barré du jour au lendemain ne donnant plus aucune nouvelle. « Pourtant je suis sûr que je ferai un très beau prince. » Déclarais-je en jouant le modeste. Oui j'aimais bien par moment me lancer des fleurs, c'était peut-être un défaut mais des fois cela ne faisait pas trop de mal à l'égo. En tout cas on avait continué de marcher et rapidement elle m'avait doublé pour prendre mes lunettes et les mettre sur son nez. J'avais râlé en disant qu'il fallait faire attention car elles m'avaient coûté cher. « Eh mais qu'est ce que tu crois ! Je ne vole pas tout, il ne faut pas exagérer non plus ! » Je fronçais les sourcils en la regardant. Franchement, okay j'avais la main facile pour voler des choses mais je savais quand même payé un minimum. Comme mon appartement, il fallait bien que je le paye pour vivre dedans ! En tout cas, elle ne semblait pas vouloir lâcher l'affaire, elle voulait vraiment savoir pourquoi j'étais là et je lui répondais que cela ne la regardait pas. J'allais tout simplement pas lui dire que j'avais Interpol aux fesses et pas mal d'autres organisations du monde, elle allait sans doute me dénoncer tout de suite, elle en serait bien capable et puis même c'était pas quelque chose que l'on gueulait dans la rue ! Elle me disait que je n'étais pas drôle et qu'elle voulait savoir, je fis donc un sourire : « Pourquoi je ne te le dirai pas autour d'un dîner ? »
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the soldier

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 04/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 579


∞ DOUBLE COMPTE : uc.

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Dim 8 Juin - 19:28

you shall forget the past
ludwig & rory
Pourquoi on s'était mis à parler de prince charmant. C'était une comparaison ridicule. Et il s'était lui-même comparé à un prince des voleurs. Cela m'aurait certainement fait rire, mais là ce ne fut pas le cas. Non, j'étais restée en quelque sorte bloquée, pendant que son visage se trouvait un peu trop près du mien. Je ne bougeais pas et ne rajoutais rien alors qu'il se trouvait aussi près de mon visage. Je me contentais juste de rougir. Ce qui était complètement stupide. Pourquoi je réagissais comme ça. Ce n'était qu'après qu'il soit éloigné que j'avais retrouvé complètement mes esprits et lui avait dit que ce qui était encore, mieux, c'était de ne pas avoir de prince du tout. Après tout, il fallait mieux être seule que mal accompagné. Et puis à quoi ça sert d'avoir un prince, quel qu'il soit. Au bout d'un moment, ce prince me brisera le coeur. Non, je ne voulais pas de prince, je voulais juste quelqu'un de normal. « Donc tu ne crois plus à l'amour, donc ta bague ne te sert plus strictement à rien ! » Je soupirais et m'étais mordu légèrement la langue. Sur ce coup-là, il n'avait pas tort. Cette bague ne me servait strictement à rien. Et pourtant, je ne voulais pas qu'on me la prenne. Je voulais la garder. C'était un souvenir. Un souvenir douloureux, certes, mais un souvenir quand même. « Je crois encore à l'amour. Pas au prince charmant. C'est différent. Donc ma bague me sert encore à quelque chose. » Je m'étais tournée vers lui et avait un petit sourire en coin. Oui, croire en l'amour et croire en prince charmant étaient deux choses complètement différentes. « Pourtant je suis sûr que je ferai un très beau prince. »[/color] Je n'avais pas pu m'empêcher de rire. Lui ? Un beau prince ? D'accord, il était pas mal. Mais de là, à se considérer comme un prince, il y avait quand même des limites. « Nah, tu tiens plus de la grenouille que du prince. » dis-je avait un grand sourire tout en regardant le voleur. Bon ça, c'était fait. Je continuais toujours de le suivre et j'avais même pris ses lunettes pour m'amuser. Après tout, il avait bien ma bague, j'avais bien le droit de prendre quelque chose qu'il lui appartenait. Il m'avait dit de faire attention parce qu'il les avait payé cher. Oh, donc il lui arrivait d'acheter certaines choses. « Eh mais qu'est ce que tu crois ! Je ne vole pas tout, il ne faut pas exagérer non plus ! » Je gardais mon petit sourire et n'ajoutais rien de plus. Je continuais de le suivre, tout en lui posant tout un tas de question. Je lui avais notamment demandé ce qu'il faisait en ville. Après tout, il n'avait pas l'air si Irlandais que ça et je n'avais pas l'impression qu'il soit réellement un touriste. Alors oui, il devait certainement avoir une raison pour sa venue dans notre magnifique ville. Mais il m'avait simplement répondu que cela ne me regardait pas. Il avait raison, mais je voulais quand même savoir. Et c'est en faisant la moue, telle une enfant, que je lui avais dit qu'il n'était pas drôle. « Pourquoi je ne te le dirai pas autour d'un dîner ? » m'avait-il proposé avec un sourire. Je m'étais arrêtée de marcher et c'est après quelques secondes que je m'étais mise à sourire à mon tour. « A une seule condition. Ma bague. Si tu me la redonnes, j'accepte le diner. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brokenarrow.fr-bb.com/t20-rory-some-of-them-want-to-use-y

avatar

Invité
Invité



Mer 11 Juin - 21:52

 Rory ∞ Ludwig
you shall forget the past.
Elle n'était pas logique. Elle croyait encore à l'amour, mais pas au grand amour et donc pour elle, sa bague de fiançailles servait encore à quelque chose. Moi je n'y croyais pas. Si elle la gardait c'était pour une raison bien spécifique. Sans doute croyait-elle que l'heureux élu allait revenir et reprendrait la bague pour lui offrir de nouveau et cela se finirait comme un mariage de conte de fées ? C'était bien beau de rêver mais on ne voyait ça que dans les films guimauves et non dans la vraie vie. « Dis-toi que je te rends service : je t'aide à faire ton deuil. » Du manière générale, je n'avais pas tort, en la gardant avec moi elle serait bien obligé d'oublier tout ça à un moment donné. Je n'avais pas pu m'empêcher de rire en lui disant que de toute façon j'avais un air de prince et elle me répliqua que j'avais plus l'air e la grenouille que du prince charmant. « Okay, tu n'as pas dis le crapaud donc je prends ça comme un compliment. » La grenouille était toujours plus mignonne qu'un crapaud, du coup je comprenais que je ne la laissais pas forcément indifférente. C'était peut-être un bon point. En tout cas, elle avait pris mes lunettes et j'avais légèrement râlé. Je détestais pertinemment que l'on me prenne mes affaires. J'adorais voler celles des autres, mais j'avais horreur que l'on prenne les miennes sans mon accord. Oui j'étais assez bizarre comme mec. Bref, elle me posait tout un tas de questions, et pour certaines, j'essayais de feinter. Je n'allais pas lui avouer la vérité sur ma véritable présence. Elle ne semblait pas savoir qui j'étais réellement et tant mieux, cela m'éviterait de finir ma journée au commissariat et puis après avec le F.B.I aux fesses. Je voulais au moins être dans une ville pour me poser quelques temps, sans à avoir à courir sans cesse. J'avais fait énorme de pays en peu de temps. Elle voulait bien dîner si je lui rendais sa bague. Eh je n'étais pas assez idiot pour croire ça ! Si je la rendais, je ne la reverrais plus jamais ! Elle croyait vraiment que j'étais aussi naïf ?! Je la fixai en fronçant les sourcils : « Je te la rendrai pendant le dîner dans ce cas. » En gros, elle n'avait plus d'autre choix que d'accepter !
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the soldier

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 04/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 579


∞ DOUBLE COMPTE : uc.

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Jeu 12 Juin - 15:50

you shall forget the past
ludwig & rory
Pourquoi ne pouvait-il pas simplement me rendre la bague. Après tout, je l'avais pris sur le fait. Enfin pas vraiment, mais j'avais réussi à savoir que c'était bien lui qu'il me l'avait volé et que je ne l'avais pas bêtement perdu. Mais non, il voulait quand même la garder, prétextant que je n'en avais plus besoin. Cela commençait légèrement à m'énerver, mais je faisais tout pour garder mon calme, essayant de trouver des arguments contraires au sien. Je lui avais dit que je ne croyais pas au prince charmant, mais que ce n'était pas pour autant que je ne croyais plus en l'amour. Oui, cela pouvait paraître pas très logique. On pouvait croire en l'amour, mais pas en l'amour comme dans les contes ou dans les films à l'eau de rose. Je ne voulais pas croire en un amour parfait et lisse. « Dis-toi que je te rends service : je t'aide à faire ton deuil. » Je levais les yeux au ciel tout en soupirant. Je n'avais pas besoin d'aide pour faire mon deuil. Je pouvais très bien le faire tout seul. Je restais les bras croisés, ne répondant rien à ce qu'il pouvait dire quelques instants plutôt. Il s'était ensuite comparé à un prince. Et immédiatement, j'avais ri et répliqué qu'il tenait plus de la grenouille que du prince. D'accord, c'était peut-être pour le taquiner que j'avais dit ça, mais c'était en partie vrai. Il était mignon, oui. Mais n'entrait pas dans la catégorie prince. « Okay, tu n'as pas dis le crapaud donc je prends ça comme un compliment. » Je continuais de rire. Il lui en fallait peu pour le prendre un compliment, mais là non plus je ne préférais rien rajouter. Je lui avais ensuite pris ses lunettes, choses qu'il n'avait pas l'air d'aimer. Ce qui devait certainement être un comble pour quelqu'un qui venait tout juste de me prendre un objet auquel je tenais énormément. Je lui avais posé tout un tas de questions dans le but de l'énerver et ainsi pour qu'il abandonne plus facilement. Mais cela s'est terminé en une invitation en dîner. Je lui avais dit que j'accepterais son invitation si seulement il rendait ma bague. Et le pire dans tout ça, c'est que c'était vrai. J'acceptais réellement son invitation s'il me la rendait. « Je te la rendrai pendant le dîner dans ce cas. » Un sourire en coin se dessina sur le visage. Bon, il ne me la rendait pas tout de suite, mais ce n'est pas grave, après ce repas je l'aurais à nouveau. Et puis qu'est-ce que j'avais à perdre ? Ce n'était qu'un dîner. « D'accord pour le dîner dans ce cas. » lui répondis-je avec toujours un petit sourire. Sans doute que ma naïveté avait pris le dessus. Après tout, il ne m'avait pas réellement promis qu'il allait me la rendre, mais je lui faisais confiance, enfin en quelque sorte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brokenarrow.fr-bb.com/t20-rory-some-of-them-want-to-use-y

avatar

Invité
Invité



Ven 13 Juin - 14:49

 Rory ∞ Ludwig
you shall forget the past.
Elle avait accepté le dîner. Je n'aurai jamais cru qu'elle aurait accepté. Je la voyais bien me dire d'aller de me faire voir et elle serait partie, mais non elle tenait vraiment à cette bague. Je ne comprenais pas pourquoi les filles étaient autant accroché à leurs bijoux. Quoique je pouvais parler, vu la quantité astronomique qu'il y avait dans ma cave on pouvait dire que j'étais pire qu'une fille. Mais au moins, personne n'était au courant, enfin si, tout ceux qui me pourchassaient sans doute. J'étais même en train de me dire qu'il faudrait que je les éparpille dans tous les coins u monde pour être tranquille. Après tout, ainsi, on ne pourrait pas m'accuser de tout les vols que j'avais commis. J'avais alors souris. « Très bien. Je passe te prendre vendredi soir à dix-neuf heures trente. » Sans doute allait-elle me donner son adresse, mais je repris la parole rapidement avant qu'elle ne put ouvrir la bouche. « Pas la peine de me la donner, je sais où tu habites. » Okay là je pouvais m'avérer flippant. Enfin je ne connaissais as le numéro de l'appartement, mais l'immeuble oui, et il y avait toujours les noms sur les interphones. Du coup, je n'avais aucun problème pour aller la chercher. J'avais remis la bague dans la poche de mon pantalon en la regardant. Et oui, il faudrait bien qu'elle vienne dîner pour récupérer son Graal. N'empêche, j'avais passé un moment assez amusant en sa compagnie. « Je t'offre mes lunettes, on est quitte. » Fis-je en riant légèrement. Ce n'était pas comme si j'avais une seule paire. Non, avec mon art du déguisement j'avais a peu près tous les accessoires en multiples. Du coup, elle pouvait très bien les garder, j'en avais toujours une paire e rechange dans un de mes tiroirs. « Ah oui, et ne viens pas en jean hein, tu mets une robe. » Déclarais-je avec un autre sourire avant de commencer à marcher pour quitter l'endroit. J'espérais qu'elle joue le jeu au moins et qu'elle mette une robe. Au pire, j'irai lui en acheter une avant que l'on aille au restaurant. Elle me prendrait pour un fou. « Allez, à vendredi Rory ! » Sans doute elle allait se demander comment je connaissais son prénom, et je ne pus m'empêcher de rire en partant.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar

the soldier

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 04/04/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 579


∞ DOUBLE COMPTE : uc.

∞ RP DISPONIBLE : (0/2) libre ✥ libre

∞ PENSE-BÊTE : uc.




Sam 14 Juin - 14:29


you shall forget the past
ludwig & rory
Je venais d'accepter de dîner avec la personne qui venait de me voler ma bague. Je devais être complètement inconsciente. Et naïve en plus de ça. Oui, il m'avait dit qu'il me rendrait ma bague si j'acceptais ce dîner, alors bêtement je l'ai fait. Peut-être qu'à la fin de ce dîner, il n'allait pas me la rendre, mais j'avais quand même cet espoir qu'il n'était pas en train de me mentir, qu'à la fin de ce fameux dîner, j'aurais de nouveau ma bague. Enfin, du moins je l'espérais. « Très bien. Je passe te prendre vendredi soir à dix-neuf heures trente. » Un léger sourire s'était dessiné sur mon visage. Je m'apprêtais à lui dire mon adresse, mais il s'était mis à parler d'abord. « Pas la peine de me la donner, je sais où tu habites. » Je le fixais sans bouger durant quelques secondes. Il sait où j'habite ? Cela voulait dire qu'à un moment il m'avait suivi jusqu'à chez moi. Et ça, sans m'en rendre compte. Je commençais à réaliser que le fait d'accepter son invitation à dîner était vraiment une très, mais très, mauvaise idée. Je ne le connaissais absolument pas. Il avait volé ma bague, connaissait mon adresse et j'avais pourtant accepté ! A croire qu'en ce moment je recherchais - légèrement - le danger. « Je t'offre mes lunettes, on est quitte. » m'avait-il dit en riant légèrement, ce qui avait fait que mon sourire s'était légèrement agrandi. Pourquoi ? Je ne sais absolument pas, cela m'avait fait sourire c'est tout. Enfin une paire de lunette contre une bague de fiançailles, je ne suis pas sûre que cet échange soit véritablement équitable. « Ah oui, et ne viens pas en jean hein, tu mets une robe. »[/color] Je levais les yeux tout en soupirant. Rien que pour ça, je viendrais sûrement en jean. Quoi qu'il serait bien capable de se ramener avec une robe. « Allez, à vendredi Rory ! » J'avais rapidement levé la tête. Comment connaissait-il mon nom ? J'étais certaine de ne pas lui avoir dit. Enfin, il savait où j'habitais, alors pourquoi est-ce que je m'étonne de voir qu'il connaissait mon nom. Il avait ri en partant et moi je restais sans bouger, me demandant si avoir accepté ce dîner était une bonne idée. Surtout qu'il paraissait vraiment louche, mais il était trop tard pour reculer à présent. Je commençais à faire demi tour, jouant avec la chaine où se trouvait ma bague quelques minutes auparavant. Ce n'était qu'un dîner après tout, je n'avais rien à perdre.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brokenarrow.fr-bb.com/t20-rory-some-of-them-want-to-use-y


Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 

(rory) you shall forget the past.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Semaine 3 : épisode 6 (Rory's Birthday Parties)
» Tales of the Past
» marilyn manson lest we forget, pochette d'allbum.
» L'Ombre du passé / The shadow of the past
» [3DS] THE LEGEND OF ZELDA : A Link to The Past...le remake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
broken arrow :: rp-