AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le maire passe une annonce
Bienvenue sur Broken Arrow! I love you Nous sommes ravis de votre présence!
REOUVERTURE DU FORUM! LES NOUVEAUTES DANS LES ANNONCES I love you

Partagez | 
dexter + sometimes it's hurts

avatar

the victim

∞ ARRIVÉ(E) A BELFAST : 22/03/2014

∞ FLÈCHES TIRÉES : 394


∞ DOUBLE COMPTE : sezaïc everglow

∞ RP DISPONIBLE : ouip



Ven 4 Avr - 13:48


dexter, lockwood

back to the light
nom ➸ lockwood. prénom(s) ➸ dexter. surnom(s) ➸ dex. âge ➸ 27 ans. date et lieu de naissance ➸ 5 mai à Belfast, Irlande. nationalité ➸ irlandais. origines ➸ irlandais. occupation ➸ professeur d'histoire. orientation sexuelle ➸ hétérosexuel. statut civil ➸ marié et père.
caractère ➸ écrire ici.
anecdotes ➸ écrire ici.

Back to the light qu'est ce qui t'as décidé à vouloir protéger la ville? ➸ La mort de ma soeur. C'est ce que je pourrais dire en premier mais c'est surtout la réaction de mon meilleur ami, Roman, qui a été l'élément déclencheur. Il a compris la détresse que je ressentais et le fait que personne ne voulait me croire. Il m'a pris sous son aile, m'a fait un entrainement intensif. Je veux trouver celui qui a fait ça et le punir.
tu es un homme de l'ombre? Si oui, c'est quoi ton pseudonyme et ton arme de prédilection? ➸ Blue falcon. J'ai choisi ça car Blue est le second prénom de Jenna et un faucon car c'est un prédateur, un oiseau qui observe avant d'attaquer et c'est ce que je veux être. Mon arme de prédilection est l'arc. Je pratiquais le tir à l'arc de sept à douze ans avant qu'un accident mette fin aux compétitions. J'ai repris il y a quelques mois avec l'aide de Roman et j'ai réussi à ratteindre mon niveau d'antan.
A vadrouiller, tu dois quand même avoir une peur non? Quelle est-elle?➸ La peur de perdre Lisbeth et Lily. Oui il y aussi Mary et Rory mais Lisbeth et Lily s'est toute ma vie. Je ne peux pas vivre sans elle et je sais que je les mets en danger avec ce que je fais, c'est pour ça que je garde le secret je n'ai pas envie que ma femme s'inquiète. Je veux la protéger elle et notre fille. .



you have failed this city

1995
« Pourquoi on joue toujours à vos jeux ?! C'est vraiment pas juste ! » J'avais dû subir une nouvelle fois le supplice de la dinette. J'avais huit ans, Jenna neuf et Mary trois. J'étais le seul garçon et évidemment je devais subir les jeux de mes soeurs. Le choix était toujours décidé par une majorité et j'étais tout le temps minoritaire. « J'aimerai bien qu'on joue aux miens pour une fois ! » « Les tiens sont nuls ! » « C'est toi qui est nulle ! » Et avec Jenna on se battait, elle me donnait un coup de poing et je lui tirais les cheveux avant qu'on se fasse punir par nos parents. On ne se détestait pas, n'allez pas le croire, on s'adorait mais on avait une drôle de façon de montrer que l'on s'adorait. Punis, on contemplait le mur du salon tandis que Mary mangeait les cookies de maman. L'odeur était un véritable supplice. « Fallait pas être méchants ! » fit Mary en nous regardant et mangeant des cookies. C'était un calvaire. On ne pouvait pas la détester avec ses petits yeux de chat potté. Elle était toujours avec ce sourire plein de candeur sur les lèvres.

1999
« Qualifiés pour le championnant national : Roman Carter, Jillian Stanford et Dexter Lockwood. » C'était une joie immense que je ressentis à ce moment précis où l'on m'appela. J'étais qualifié pour aller en national et en plus avec mon meilleur ami ! Je sautais sur place. Cela faisait depuis mes sept ans que je pratiquais le tir à l'arc et j'étais bien content d'avoir atteint un tel niveau ! « On l'a fait ! » me fit Roman aussi excité que moi. Nos parents calmaient nos ardeurs on avait été juste qualifiés, on avait pas encore gagné mais on s'en moquait. On était aussi heureux que si on avait été riche comme Crésus ! On n'avait que douze ans et déjà un très bon niveau. Rien ne pouvait entacher mon bonheur ! Rien ? Vraiment ? Un stupide accident. Voilà ce qui s'était passé. J'avais été pour rejoindre Roman en skate-board, j'aimai bien en faire. Sauf que ce jour là il pleuvait et la chaussée était particulièrement glissante. Une chute, une collision avec un vélo et une douleur affreuse au bras. Fracture. Immobilisation pendant un mois entier. Pas de championnat, pire : « Je pense que votre fils ne pourra plus pratiquer le tir à l'arc, cela demande trop d'effort et l'épaule a été aussi un peu touché. » Pour la première fois, je pleurai à chaudes larmes. Le tir à l'arc c'était comme une partie de moi et ont eu du mal à me consoler. C'est Jenna qui me consola le mieux, me disant que je trouverai autre chose à faire. Oui, mais quoi ? J'avais annoncé la nouvelle à Roman le soir, le bras dans le plâtre. « Je compte sur toi. » « Je les écraserai ! Ce sera notre victoire à deux ! » Et il l'a fait. Roman est devenu le plus jeune prodige du tir à l'arc. Je l'enviais, mais cela n'avait pas entâché notre amitié. Quant à moi je me trouvais une passion pour la cuisine, pour l'Histoire et les livres.

2004.
« J'arrive pas à croire que tu sors avec ma soeur. » « J'arrive pas à croire que tu veux être professeur. » « Le rapport ? » On se regardait alors qu'on mangeait dans la cafétéria du lycée. Roman s'était vantée devant les autres de sortir avec une étudiante et très vite j'avais compris que l'étudiante en question s'était ma soeur quand je les avais surpris tout les deux... pas beaucoup vêtus à la maison. La vision d'horreur qui à présent me hantait chaque nuit. « Sérieux, prof ? » « J'aime l'Histoire. » « Tu peux aimer ça et pas pour autant devenir prof. » « Je ne crois pas que c'était la discussion de départ... » « T'inquiètes Dex', je suis pas un connard tu me connais. » « Ouai, je te connais mais t'as pas intérêt à la faire souffrir. » Je le regardais droit dans les yeux pour qu'il comprenne que je ne plaisantais pas et il étira un grand sourire sur ses lèvres. C'était comme si je parlais à un mur finalement. La repas se fini et je sentis sa main me donner une claque dans l'épaule. « Il faudrait que tu te trouves une fille. Pourquoi pas Rory ? » « T'es sérieux ? C'est ma meilleure amie ! Ce serait comme sortir avec un pote ! C'est glauque ! » « Bah alors une autre... » « J'ai pas envie. » En fait, si, mais je me prenais râteau sur râteau et à force je me suis dis que ça m'arriverait un jour quand je m'y attendrai pas...

2009-2012
...et c'est arrivé. On dit souvent que l'amour arrive quand vous ne vous y attendez pas et c'est vrai. « Je suis sincèrement désolé ! Vraiment ! » Je vis son regard noir et je crus qu'elle me détestait. D'un côté qui ne vous détesterait pas quand vous venez de renverser tout votre café sur des feuilles qui avaient l'air particulièrement importantes ? J'étais maladroit depuis que j'étais gamin mais là ça atteignait des sommets. « Ce n'est rien. » Son ton était froid, cassant et j'avouai que je me sentais mal à l'aise. Elle était jolie, affreusement séduisante même. Je ne l'avais jamais vu dans le coin, d'un côté je ne venais pas tellement souvent non plus. « Pour me racheter je peux... vous inviter à dîner ? » J'ai cru qu'elle allait me gifler, Roman m'aurait dit que je savais pas m'y prendre. D'un côté lui il venait de casser avec ma soeur donc ses conseils je n'en voulais pas. « D'accord. » Vu la tête que je tirais, elle aurait pu croire que je venais de buguer ou je ne sais quoi. Je ne répondis rien pendant un court instant, comme si je n'étais plus là en fait. Je n'arrivais pas à croire que cela se produisait et pourtant. Je balbutiais quelques mots avant de prendre mes cours et de partir puis de revenir... « Ce serait mieux si j'avais votre numéro de téléphone... » Sinon je n'aurai pas été bien là. Avoir renverser ce café fut la meilleure action de ma vie, puisque l'on se revoyait, puis, encore, et encore. On sortait ensemble, on était bien, si bien que je fis ma demande en mariage et qu'elle dit oui. Ce ne fut pas une cérémonie pompeuse, non, quelque chose de simple. « Je suis enceinte. » Le comble du bonheur. Certes je ne me voyais pas devenir père aussi rapidement mais j'étais quand même très heureux et quand notre petite princesse, Lily vint au monde je fus comblé. Elle était si mignonne, si petite. Tout était parfait.

2014.
...et il a fallu que tout vole en éclats. Morte. Morte. « Jenna Lockwood, préssentie à devenir maire de la ville est décédée... » je n'entendais que ça. Je ne ressentais plus rien, je ne voulais pas. Non. Je m'effondrai. Je ne pouvais pas croire que c'était arrivé. J'étais comme déconnecté de la réalité. J'étais à la maison familiale. Mes parents et ma soeur pleuraient. J'étais statique, les policiers étaient là. Je ne sais pas ce qui m'a pris mais je me suis levé d'un coup. « CE N'EST PAS UN ACCIDENT ! » Un silence s'installa et Lisbeth me regarda bouche bée. « Dexter... » Mon père commença en me montrant d'un signe de tête de me taire. « Mais merde ! Vous voyez pas que c'est une connerie ?! Que bizarrement alors que les sondages la donnait favorite il se passe quelque chose ?! » « DEXTER ! ARRETE ! C'est un accident ! Tu ne veux juste pas l'accepter ! » Mon père avait été sec et j'avais pris ma veste avant de claquer la porte. Lisbeth m'avait rattrapé et j'avais senti ses mains passés autour de mon torse. « Je suis sûr, je suis sûr. » Je pleurai à chaudes larmes alors qu'elle posa son menton sur mon épaule. Elle ne disait rien. A cet instant, je crus qu'elle pensait que j'étais fou.
« A purée, j'ai mal au crâne... » Fis-je en rentrant à pied. J'avais bu, encore. C'est ce que je faisais depuis que Jenna était partie, c'était un moyen de calmer ma peine. Soudain je sentis quelque chose qui passait juste à côté de mon oreille, un sifflement et je restai tétanisé. C'était quoi CA ?! Je restais un moment silencieux. « Combien de temps ça va durer ?! Tu crois qu'elle serait fière ?! » Une voix grave que je ne connaissais pas. C'est pas que je flippais, mais un peu quand même. J'avais entendu parler de gens qui la nuit se battait à coup d'armes et moi je ne voulais pas mourir. J'étais trop jeune et en plus j'avais une famille. « Qui parle ?! » Mon esprit, j'espérais. Soudain quelqu'un tomba devant moi et je fis deux pas en arrière manquant de tomber. C'était quoi CA ?! Sérieusement ?! Comme dans les films ?! J'avais peut-être bu un peu trop... « Ta soeur aurait honte. » « Eh oh ! Laissez là tranquille ! Déjà ça ne vous regarde pas et allez donc butez des types et laissez moi vivre ma vie ! » J'allais poursuivre mon chemin quand je sentis une autre flèche passée pas loin de mon épaule cette fois. « Non mais ça va pas bien ?! Vous pouvez tuer quelqu'un avec ces trucs ! » « Combien de temps ça va durer ?! Au lieu de te détruire, tu devrais détruire ceux qui ont fait ça. » Mon esprit s'illumina d'un coup. « Vous pensez que... que... c'est pas un accident ? » Je regardais attentivement l'homme à la capuche, essayant de distinguer qui ça pouvait être. Il me prit tout seul dans une rue et je crus à ce moment là que j'allais me faire tuer. Je priais intérieurement quand j'entendis une voix que je connaissais. « Je ne pense pas. » Oh putain. Ce fut la pensée que j'eus à ce moment précis. « Non mais t'es complétement taré ! T'as failli me transpercer ! Tu aurais fais quoi si ça avait été le cas ! Non mais attends ça fait combien de temps que tu fais ça ? Non mais t'es complétement malade ! » C'était comme si je venais de décuver d'un coup. « Et toi ça fait combien de temps que tu passes tes soirs à boire alors que tu as une femme et une petite fille ? Que tout le monde s'inquiète pour toi ?! » Je regardais Roman, honteux. « Tu vas venir avec moi. » « Hein ? Où ca ?! » Je n'eus même pas le temps de répondre qu'il m'amenait dans un endroit que je ne connaissais pas. Son QG comme il le disait si bien. Il me tendit un arc. « Tire. » Je ris « Attends, je te rappelle que je ne peux plus. » « Tu ne veux plus. » Fit-il en prononçant bien le verbe. Cela m'énervait. Je voulus le frapper mais il esquiva avant de me mettre à terre par un coup qui ne sortait de nulle part. Mon dos. Je grimaçai. « Jenna aurait honte ! » « LAISSE LA ! » Je m'étais relevé pour lui en coller une mais je me retrouvais de nouveau sur le sol en un rien de temps. « Si tu as fini ton cirque, on pourra commencer. » « Quoi ? » « Ton apprentissage. On va faire équipe... pour trouver ce connard. »
Pendant plusieurs mois, je m'entrainai tous les soirs, endurance, équilibre, et surtout le tir à l'arc. Je n'en avais plus pratiqué depuis des années. Je retrouvais rapidement mon niveau sans douleur. Roman m'apprenait quelques prises aussi. Ce fut dur, intensif mais je le faisais pour la mémoire de Jenna. Sa meilleure amie nous rejoignit après qu'elle ait découvert ma seconde identité, Roman me sermonna. Tout deux ne s'entendaient pas et le faisait uniquement pour Jenna. A présent, je mentais à Rory, je mentais à Lisbeth, à Mary, à tout le monde mais je n'avais pas le choix. Je leur montrerai que j'avais raison.

pseudo/prénom ➸ écrire ici. âge ➸ écrire ici. comment as-tu connu broken arrow ➸ écrire ici. comment trouves-tu le forum ➸ écrire ici. un dernier mot ➸ écrire ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brokenarrow.fr-bb.com/t19-dexter-sometimes-it-s-hurts
 

dexter + sometimes it's hurts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dexter : le serial killer attachant
» dexter models
» Signature Dexter
» Nouvelle série avec Julie Benz : "Dexter"
» USA: Un ado se serait inspiré de Dexter pour tuer son frère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
broken arrow :: REVEALS YOUR IDENTITY :: you've failed this city :: always it's okay-